Magog octroie 50 000 $ à Bleu Lavande

Par Dany Jacques
Magog octroie 50 000 $ à Bleu Lavande
Maintenant que les travaux sont avancés à 75%, l’entreprise s’attaquera bientôt à l’ouverture de la saison estivale prévue à la fin du mois de mai. (Photo : gracieuseté)

AFFAIRES. La toute nouvelle entreprise magogoise Bleu Lavande reçoit une subvention de 50 000 $ de la part du conseil municipal.

La directrice générale Nathalie Nasseri apprécie cette aide financière, même si l’investissement requis pour s’installer sur la route 112 s’élève maintenant à près de 6 M$.

«C’est une grosse somme, fait-elle remarquer. Les élus applaudissent ainsi l’arrivée d’une attraction majeure, l’embellissement d’une entrée de ville ainsi que la création et le maintien d’emplois à Magog.»

Mme Nasseri ajoute qu’une ouverture 12 mois par année fera bondir le nombre d’emplois à temps complet à 24, ce qui représente une hausse de 6 postes comparativement aux opérations associées au site du secteur Fitch Bay.

Les travaux progressent à un bon rythme malgré la pandémie de la COVID-19. «La construction a été stoppée le printemps dernier, mais le chantier a pu rester actif pendant le second confinement, explique Mme Nasserie. Mais on a réellement eu peur que la crise interrompe les manœuvres des ouvriers.»

Actuellement situés dans le parc industriel, les bureaux administratifs et l’entrepôt déménageront à deux pas du Carrefour Santé Globale dès la fin du mois de mars.

Maintenant que les travaux sont avancés à 75%, l’entreprise s’attaquera bientôt à l’ouverture de la saison estivale prévue à la fin du mois de mai. Cette date demeure évidemment à confirmer en raison de la crise sanitaire. «Il faut être ouvert à l’imprévisible», image-t-elle.

Les actionnaires promettent une floraison estivale et «spectaculaire» à temps pour juillet prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
levrero michel
levrero michel
3 mois

les petites entreprises Magogoise- pour eux pas le droit a  une subvention