Caoutchoucs et élastomères: créer une zone d’innovation locale avec un rayonnement international

Par Dany Jacques
Caoutchoucs et élastomères: créer une zone d’innovation locale avec un rayonnement international
(Photo : gracieuseté)

INDUSTRIE. Magog est au cœur d’un projet audacieux qui pourrait générer d’importantes retombées pour son développement économique, mais aussi pour celui de l’Estrie, du Québec et du Canada.

Tel est l’avis des concepteurs qui souhaitent obtenir une désignation de zone d’innovation pour soutenir son initiative fondée sur l’industrie des élastomères. La première phase du projet serait située dans le parc industriel de Magog.

Avec une telle désignation, la Ville de Magog serait admissible à des subventions gouvernementales lui permettant de réaliser les différents projets inhérents à son concept de zone d’innovation, dont les investissements pourraient s’élever à plusieurs millions de dollars.

Créer l’Institut de recherche des caoutchoucs et élastomères du Québec et mettre en place  des chaires d’innovation stratégiques avec le Cégep et l’Université de Sherbrooke figurent parmi les projets ciblés par Magog et ses partenaires.

L’objectif de ces derniers consiste à créer une image de marque québécoise en matière d’innovation dans le créneau des élastomères.

La mairesse Vicki-May Hamm est convaincue que la désignation s’inscrit dans la vision du premier ministre Legault. «Notre plan d’affaires démontre que la Ville de Magog a su prendre son développement économique en main, se différencier des modèles traditionnels et créer un écosystème favorable à l’innovation, dit-elle. Nous souhaitons devenir une zone d’innovation phare dont tous seront fiers, avec un rayonnement à l’international.»

Détails des projets

  • Fonder l’Institut de recherche des caoutchoucs et élastomères du Québec (IRCEQ) pour augmenter la valeur ajoutée des produits et se démarquer à l’échelle internationale.
  • Mettre en place des chaires d’innovation stratégiques conjointes avec le Cégep de Sherbrooke et l’Université de Sherbrooke pour faciliter le développement de nouvelles technologies et de nouveaux procédés, assurer un transfert de connaissances et former la main-d’œuvre.
  • Créer un hub manufacturier innovant pour rapidement accompagner les entreprises dans un virage numérique.
  • Construire une gare intermodale pour permettre le transport des matières premières et des produits finis.

Les partenaires ayant participé à l’élaboration du projet zone d’innovation :

  • Ville de Magog;
  • Vallée des élastomères
  • Université de Sherbrooke
  • Cégep de Sherbrooke
  • Centre de services scolaire des Sommets
  • Centre d’excellence en formation professionnelle Memphrémagog
  • Productique Québec
  • Magog Technopole
  • Entreprendre Memphrémagog

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires