Faible hausse moyenne de 0,75% des taxes à Stanstead

Par Dany Jacques
Faible hausse moyenne de 0,75% des taxes à Stanstead
(Photo : gracieuseté Photohélico - Yves Tremblay)

BUDGET. Les propriétaires de Stanstead profiteront presque d’un congé de taxes en 2021, car l’augmentation moyenne de la charge fiscale totale n’augmente que de 0,75%.

Cette hausse s’explique par un gel du taux de taxation ainsi que par quelques tarifications de services à la hausse.

Le directeur général Jean-Charles Bellemare concède qu’il s’agit d’un budget prudent, compte tenu l’incertitude économique en ces temps de crise sanitaire. «Nous avons réussi à maintenir la hausse du compte de taxes sous l’inflation malgré le dépôt d’un nouveau rôle d’évaluation, observe-t-il. Malgré notre prudence, nous avons eu l’audace de créer quatre réserves financières pour payer de futures factures.»

Ces réserves serviront notamment à l’entretien et à la vidange des boues des usines d’épuration des eaux usées, ainsi qu’à l’entretien du réseau routier.

«On veut créer une habitude à la Ville de mettre de l’argent de côté parce qu’on se rend compte que quand vient le temps de vidanger nos boues, ou de faire des travaux sur nos routes, ça coûte cher, affirme le maire Philippe Dutil. On veut être prévoyant en mettant un montant d’argent dans les réserves, chaque année.»

Pour réduire les dépenses, la Ville procédera elle-même à la collecte des matières résiduelles sur son territoire, en plus de desservir celui de la municipalité voisine, Ogden. «Avec la hausse des coûts d’enfouissement, on est rendu au point que ça revient meilleur marché de le faire nous-mêmes, en plus d’être en contrôle de la planification du service», ajoute M. Dutil.

Peu de projets majeurs à l’exception de la livraison de la nouvelle usine d’épuration de Rock Island (facture de 6 M$ largement subventionnée), le pavage d’une partie du chemin des Ursulines et la réfection du trottoir du côté ouest de la rue Principale du secteur Beebe, entre Campbell et Junction.

Le budget 2021 s’élève à 4,8 M$, soit une hausse de 247 000 $ comparativement au budget adopté en 2020.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
1 mois

La Ville de Magog, qui perçoit des taxes juteuses et lucratives, n’a pas ce même souci de rester sobre dans sa taxation de ses citoyens et citoyennes…Il s’agit, à Magog, d’une gestion incompréhensible et peu équitable. On se demande où va tout cet argent?