Un chien intoxiqué au cannabis en léchant le contenu du lave-vaisselle

Par Pierre-Olivier Girard
Un chien intoxiqué au cannabis en léchant le contenu du lave-vaisselle
Le chien de Véronique Lettre, «Fiji», ne conservera aucune séquelle de sa première expérience inattendue de consommation de cannabis. (Photo : gracieuseté)

PRÉVENTION. La gourmandise d’un chien lui a fait vivre une expérience des plus inattendues, alors qu’il a malencontreusement consommé du cannabis en léchant le contenu qui se trouvait dans le lave-vaisselle familial.

Cette histoire qui s’est heureusement bien terminée est survenue en décembre dernier, chez la propriétaire de la clinique médicale de cannabis Nature Médic, Véronique Lettre. Cette dernière venait de terminer une recette de gâteaux à base de cannabis lorsqu’elle a rangé ses ustensiles dans son lave-vaisselle, comme à l’habitude.

Mais cette fois-ci, tout ne s’est pas passé comme prévu. «Notre chien a commencé à dandiner sur ses pattes, en se balançant de gauche à droite. On était certain qu’il avait un caillot au cerveau ou quelque chose du genre, alors on est parti d’urgence chez le vétérinaire en craignant le pire», raconte Mme Lettre, qui a partagé son histoire sur les médias sociaux.

La vétérinaire leur a alors demandé s’il y avait du cannabis à leur résidence, ce à quoi la propriétaire a répondu par l’affirmative. Toutefois, Mme Lettre se demandait bien comment son animal avait réussi à accéder à cette substance. «Je prends toujours plusieurs précautions lorsque j’utilise du cannabis, justement pour éviter ce genre de situation. Mais jamais j’aurais pu penser au lave-vaisselle!, s’exclame la femme en riant. Notre chien a souvent cette mauvaise manie lorsque nous avons le dos tourné et ce jour-là, il a eu suffisamment de temps pour s’intoxiquer.»

Heureusement, Véronique Lettre assure que cette consommation inattendue était nullement dangereuse pour son fidèle compagnon, et ce, même si la substance contenait du THC, qui est connu pour créer un effet euphorisant. «Si on avait su dès le départ que c’était le cannabis, nous aurions simplement attendu que les effets s’estompent. Il existe des anti-poisons chez les vétérinaires, mais personnellement, j’en vois pas l’utilité, surtout que notre chien s’en est remis à peine quelques heures plus tard, après avoir bu et dormi énormément», poursuit-elle.

D’ailleurs, Mme Lettre soutient que l’utilisation du cannabis à des fins médicales est de plus en plus utilisée dans le monde animalier. «Je pense sincèrement que ce sera la tendance du future chez nos animaux, que ce soit pour des douleurs au niveau des pattes et des hanches, ou même pour soulager l’anxiété. Faire courir nos animaux restera toujours le meilleur remède, mais au lieu de donner des médicaments, le cannabis peut être une solution plus naturelle et tout aussi efficace», conclut-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires