Mesures sanitaires: des patineurs délinquants forcent la Ville de Magog à contrôler l’accès au sentier glacé

Par Pierre-Olivier Girard
Mesures sanitaires: des patineurs délinquants forcent la Ville de Magog à contrôler l’accès au sentier glacé
Les accès au sentier glacé seront dorénavant contrôlés par les stationnements Cabana et de la Pointe Merry. (Photo : Archives – Ville de Magog/André Roy)

COVID-19. En raison du non-respect des consignes sanitaires et par le comportement délinquant d’une minorité d’utilisateurs, la Ville de Magog contrôlera dorénavant l’accès à son sentier glacé, situé aux abords du lac Memphrémagog.

Même si la Santé publique a établi à 800 la capacité maximale permise sur le sentier, la Municipalité se limitera à accueillir 700 patineurs à la fois, et ce, à compter du prochain week-end. Pour y arriver, des surveillants contrôleront les allées et venues aux deux stationnements donnant accès au parcours, soit à la Pointe Cabana et à la Pointe Merry.

«Plus les semaines avancent, plus l’achalandage est en augmentation. Et le problème est que certaines personnes ne respectent pas les consignes, que ce soit la distanciation ou encore la bulle familiale. Pour nous, ça devient très difficile à contrôler», explique la directrice des communications et des technologies de l’information, Claudia Fortin.

La situation est d’autant plus désolante, selon Mme Fortin, alors que certains utilisateurs vont même jusqu’à confronter et insulter les employés municipaux, lorsque ces derniers veillent au respect des règles en vigueur. «Je ne sais pas si c’est dû au contexte actuel, mais on nous a rapporté quelques situations aberrantes d’employés qui se font injurier et même menacer. C’est la première fois que nos employés du sentier glacé sont confrontés à ce genre de situation, eux qui sont si fiers de leur travail. C’est une situation que nous déplorons énormément», poursuit-elle.

Ce manque de civisme a également été aperçu sur des patinoires extérieures, où des gens ont fait fi de leur fermeture pour patiner et conséquemment, abîmer sérieusement la surface glacée. «Que ce soit les patinoires ou le sentier, on se doit parfois de fermer plus tôt en raison de la météo ou encore effectuer certains travaux, affirme la directrice. Malheureusement, certaines personnes refusent d’obtempérer et causent d’importants dommages aux installations. Et au bout du compte, tout le monde en paie le prix, car il faut parfois recommencer tout le travail.»

Au cours des prochains jours, la Ville de Magog effectuera davantage de sensibilisation aux abords de ses installations sportives, dans l’espoir d’obtenir une meilleure collaboration. «Tout est pratiquement fermé actuellement, alors on est très chanceux que nos installations sportives extérieures demeurent ouvertes. Je pense que tout le monde a intérêt à respecter les consignes pour que ça demeure ainsi», conclut Mme Fortin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
6 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
C T
C T
14 jours

la carte du citoyen devrait être exigé. Il n’est pas supposé avoir de touriste en ce moment beaucoup trop de gens qui ne viennent pas de magog.

Daniel
Daniel
14 jours
Répondre à  C T

Non ! Le parc de la Baie de Magog est un bien d’intérêt régional et les citoyens de l’ensemble de la MRC doivent y avoir accès…

Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
14 jours

C’est un véritable tour de force de garder ce sentier glacé et patinable. Les employés qui travaillent jour et nuit et le week-end pour déjouer la mauvaise météo, doivent être félicités! Ils permettent à des petites familles et à des centaines de gens, en ces temps de terrible confinement, de prendre un peu d’exercice, ce qui est capital pour la santé. On ne peut pas laisser quelques individus récalcitrants détruire ce qui nous reste d’espace de vie! Le virus est très contagieux et il est mortel et très sournois, c’est un virus respiratoire qui s’attrape dans l’air. Il est étonnant qu’après neuf mois de pandémie, il y ait encore des gens qui semblent tomber de la lune et qui ne respectent pas la distance. C’est pourtant écrit sur les pancartes aux entrées du sentier. Restons solidaires et respectueux de la vie de tous.

Serge G.
Serge G.
14 jours
Répondre à  Daniel Gagnon

Que les employés avertissent carrément la police lorsque des intrus ne respectent pas leurs demandes!! Amendes significatives et automatiques souhaitées envers les patineurs délinquants à Magog!!

Lucie Drouin
Lucie Drouin
14 jours

Bravo à la ville et aux employés pour l’entretien des sentiers pédestres et glacés. Ils font de l’excellent travail considérant la météo. Si tout le monde respecte le personnel et les règles, cela aidera à traverser la période actuelle de pandémie!

Claire Garon
Claire Garon
13 jours

OUI au Sentier glaçé et aux Gens de la Ville qui l’entretienne!
NON aux covidiots!