L’Abbaye lance son premier marché de Noël

Par Dany Jacques
L’Abbaye lance son premier marché de Noël
(Photo : gracieuseté Photohélico.com)

ACHAT LOCAL. Les moines de l’Abbaye Saint-Benoît-du-Lac accueilleront des visiteurs à leur monastère en décembre, même si l’église et l’hôtellerie sont fermées en raison de la crise sanitaire.

Ils vendront de nombreux produits locaux élaborés sur place à l’occasion d’un premier Marché de Noël. Le kiosque sera érigé à l’extérieur, décoré sous le thème des Fêtes et animé de feux pour offrir une ambiance chaleureuse. Les visiteurs devront évidemment respecter à la lettre toutes les mesures de sécurité.

Des fromages, des compotes et des gâteaux seront notamment distribués pendant les week-ends du 12-13 et 19-20 décembre, de 10 h à 16 h.

On suggère de faire vite pour se procurer la fameuse compote de Noël du frère Loubier. Il s’agit d’une édition spéciale et limitée pour l’unique période des réjouissances.

La boutique intérieure sera également ouverte pendant ces fins de semaine. En s’y rendant, les visiteurs pourront observer huit crèches du monde, prêtées pour l’occasion par un collectionneur. Ces crèches miniatures seront exposées sur les fenêtres du cloître entre le 8 décembre et le 6 janvier.

Le frère Patrick Flageole remercie également la population pour l’achat en ligne des nombreux produits de l’Abbaye. «C’est un grand succès depuis la mise en marche de la livraison à domicile», se réjouit-il.

Il ajoute que les mesures sanitaires sont scrupuleusement respectées à l’intérieur des murs du monastère, surtout que plusieurs moines sont âgés de plus de 70 ans.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
5 mois

Les moines de l’Abbaye Saint-Benoît-du-Lac  semblent quelque peu se mettre en danger dans leur désir généreux de plaire au public, il ne faudrait pas que ce soit à leur dépens, sachant en outre que beaucoup d’entre eux sont dans une des tranches d’âge des plus vulnérables… Pourquoi ouvrent-ils leur Marché de Noël, alors que partout dans la région on annule systématique les foires et les activités?