Protection de 14 autres hectares de terrains à Bolton-Est

Par Dany Jacques
Protection de 14 autres hectares de terrains à Bolton-Est
Des membres de la famille Nitoslawski-Romer (gauche à droite): Klara, Clément, Marielle, Thérèse et Marek en compagnie de Françoise Bricault (CVS) lors d’une cérémonie de reconnaissance pour souligner le don écologique de la famille. (Photo : gracieuseté)

CONSERVATION. Une famille d’origine polonaise fait un don d’une propriété de près de 14 hectares à Bolton-Est.

L’objectif des Nitoslawski-Romer consiste à protéger à perpétuité ce vaste terrain appartenant à la famille depuis cinq décennies.

Située à proximité du chemin Bellevue en plein cœur du massif du mont Chagnon, la propriété est un ajout d’une grande valeur écologique (faune et flore) dans le réseau d’aires protégées sur le territoire de l’organisme Conservation des vallons de la Serpentine (CVS).

«Nous sommes heureux de savoir que notre don aura un impact significatif et immédiat sur plusieurs espèces vulnérables et contribuera à la consolidation d’un corridor écologique dans la région»,  explique Marek Nitoslawski, fils de Thérèse Romer et héritier de la propriété avec son frère Stefan et ses sœurs Jola, Anna et Marielle, suite au décès de leur père en 2012.

Le terrain Nitoslawski-Romer sera sous la garde de CVS qui est le partenaire local de Corridor appalachien. En date d’aujourd’hui, CVS a la responsabilité de 361 hectares d’aires protégées sur son territoire d’action.

Quant à Corridor appalachien, il gère une vaste initiative de protection qui se déploie du Sud du Vermont jusqu’au Nord du Mont-Orford. Dans la portion québécoise des Montagnes-Vertes, ce sont aujourd’hui 14 459 hectares qui sont protégés à tout jamais.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
5 mois

Quel bel exemple de conscience environnementale !
Bravo pour ce magnifique don, en plein cœur du massif du mont Chagnon, un ajout d’une grande valeur écologique (faune et flore) dans le réseau d’aires protégées!