Éclosion de la COVID-19 chez les ambulanciers à Magog

Par Dany Jacques
Éclosion de la COVID-19 chez les ambulanciers à Magog
(Photo : Archives)

CORONAVIRUS. Après s’être infiltrée parmi le personnel de la Régie de police de Memphrémagog au printemps dernier, la COVID-19 atteint maintenant quelques techniciens ambulanciers paramédics de Magog.

Le directeur des opérations chez Ambulance de l’Estrie, Jean-François Pellerin, confirme les premiers cas positifs arrivés en début de semaine. Ils concernant moins de cinq cas dans le milieu de travail situé à Magog. Ces employés sont actuellement en quarantaine.

Quelques autres collègues ont été retirés de façon préventive, car ils avaient eu des contacts rapprochés avec les paramadics infectés. Ces tests se sont tous avérés négatifs. Certains ont même déjà réintégré l’équipe.

«La situation n’est pas inquiétante pour l’instant, signale M. Pellerin. Ce serait différent si la contagion devenait exponentielle, mais cela ne semble pas vouloir être le cas.»

M. Pellerin rassure la population que toutes les opérations et les services à la population sont maintenus. «Rien n’est compromis, car nous avons suffisamment de personnel», insiste-t-il.

Les techniciens ambulanciers paramédics ont également haussé le degré de prévention, de protection et de décontamination même si les mesures de sécurité étaient déjà à un haut niveau.

En date du 12 novembre, la MRC de Memphrémagog avait enregistré un total de 166 personnes infectées depuis le début de la pandémie, mais elle ne comptait que quelques cas actifs (moins de 5) à Magog, Hatley et Ayer’s Cliff.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
2 mois

Voilà un exemple malheureux de la terrible sournoiserie du virus et de sa puissance de pénétration même chez les gens censés être plus avertis comme des ambulanciers. Il ne faut pas se fier, en zone rouge, à cet invisible tueur microscopique qu’est le Covid.

Steph Lord
Steph Lord
2 mois

Merci au journaliste de préciser: total de 166 personnes infectées depuis le début de la pandémie, mais elle ne comptait que quelques cas actifs (moins de 5) à Magog, Hatley et Ayer’s Cliff. Quel virus dangereux pour l’ENSEMBLE de la population… tout çca pour ça…