Le football scolaire sur une bonne lancée

Par Patrick Trudeau
Le football scolaire sur une bonne lancée
Le football scolaire a pu se mettre en branle à La Ruche, malgré les incertitudes du début de saison. (Photo : gracieuseté - Alexandre Provencher)

LA RUCHE. Les entraîneurs et joueurs de l’équipe de football benjamin masculin de La Ruche ont poussé un soupir de soulagement lorsque le Réseau du sport étudiant a permis la pratique des sports scolaires en zone orange, en début de saison. Qui plus est, la délégation magogoise n’a toujours pas subi la défaite dans son calendrier automnal.

Évoluant dans la catégorie D3 9 joueurs/sans placage de la Ligue des Cantons-de-l’Est, la formation des Carnicas a remporté ses trois premiers duels de la saison 2020, dont deux face aux équipes de l’École secondaire du Triolet.

Ce vendredi à Magog, elle tentera de demeurer invaincue alors qu’elle se mesurera aux Patriotes de l’École internationale du Phare. «C’est la seule autre formation de notre ligue qui présente une fiche parfaite (3-0), alors ça devrait donner un bon match. L’an dernier, nous nous étions affrontés et je crois que ça s’était terminé 21-20», raconte l’entraîneur-chef des Carnicas, Sébastien Hénault.

Ce dernier refuse de donner trop d’importance à la fiche gagnante de son équipe, étant davantage heureux de voir ses protégés sur le terrain malgré le contexte de pandémie. «En début de saison, des informations contradictoires laissaient entendre que tout serait annulé. Lorsqu’on a finalement reçu l’autorisation, tout le monde était très heureux, et ce, même si on doit respecter plusieurs mesures comme la désinfection des équipements. Je me dis que chaque match qu’on peut disputer est une victoire en soi», fait-il valoir.

Les Carnicas ont remporté deux de leurs trois victoires face aux équipes du Triolet. (Photo gracieuseté – Alexandre Provencher)

Le vétéran entraîneur souhaite aussi que l’intérêt de ses joueurs pour le football se poursuive tout au long de leur stage au secondaire. «Près de 80% de nos joueurs de l’an dernier (qui étaient en 1re secondaire) sont de retour cette année. Cette saison d’expérience paraît dans notre performance générale. C’est un bon groupe de jeunes et on espère pouvoir progresser avec eux jusqu’à leur 5e secondaire.»

«Dans un monde idéal, il y aurait une concentration football à La Ruche, où l’on pourrait développer les joueurs en complémentarité avec d’autres sports», se plaît à rêver Sébastien Hénault.

Les Carnicas joueront leur 4e match de la saison ce vendredi à Magog. (Photo gracieuseté – Alexandre Provencher)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires