Centre-ville de Magog: une distillerie pourrait voir le jour à l’église Saint-Luke

Par Dany Jacques
Centre-ville de Magog: une distillerie pourrait voir le jour à l’église Saint-Luke
De l’alcool pourrait être fabriqué de façon artisanale dans cette ancienne église anglicane. (Photo : Le Reflet du Lac/Archive - Dany Jacques)

AFFAIRES. L’église Saint-Luke de Magog pourrait se métamorphoser en distillerie si le conseil municipal complète le changement de zonage demandé par le promoteur.

Le processus d’amendement entourant ce projet s’est poursuivi, lundi soir, lors de la séance du conseil municipal. La modification comprend notamment l’ajout de l’usage de distillerie artisanale et fabrication d’alcool. La vocation de bar est exclue de la demande touchant cette propriété située au coin des rues des Pins et Saint-Patrice Ouest.

S’ajoute l’autorisation d’aménager quatre logements sur le même terrain au lieu de trois, comme le permet déjà la réglementation. La vocation résidentielle serait associée au centre communautaire, tandis que la distillerie logerait dans l’ancien lieu de culte anglican.

Il n’a pas été possible d’obtenir plus d’information sur le projet du côté de la Ville de Magog. Mais selon nos informations, il s’agit de l’entreprise Cherry River Vodka. Cette compagnie a été fondée en 2018 par Francis Delage. Le chanteur Marc Dupré fait partie des propriétaires.

 

Les citoyens à s’exprimer

En raison de la pandémie, la Municipalité ne tiendra pas de soirée de consultation sous sa forme habituelle. Les citoyens seront plutôt invités, du 25 septembre au 13 octobre, à faire part de leurs commentaires à l’égard du projet par l’entremise du ville.magog.qc.ca ou encore au 819 843-3333.

Ces informations serviront ensuite aux élus dans leur réflexion, puisqu’ils devront décider s’ils donnent encore leur appui à ce nouveau concept. Si la réponse est positive, la destinée du projet se retrouvera entre les mains des résidents du secteur qui pourront, en cas d’opposition, demander la tenue d’un registre.

Rappelons qu’un projet de conversion en salle de réception pour mariages et baptême savait été mal accueilli par les voisins, en 2019. Le projet piloté par Éric Éthier était alors tombé à l’eau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jocelyn Plante
Jocelyn Plante
25 jours

Faut surtout pas modifier l architecture des DEUX batiments

Pierre-David Lataillr
Pierre-David Lataillr
21 jours

Les cotoyens peuvent demander la tenue d’un « registre »?? Vous coulez dire « referendum » non?

Gilles Hébert
Gilles Hébert
12 jours

Pas loin de l’école St-Patrice…?