6000 $ pour une partie de glisse qui se termine avec un bras cassé

Par Pierre-Olivier Girard
6000 $ pour une partie de glisse qui se termine avec un bras cassé
(Photo : Depositphotos)

JUSTICE. Une première expérience en luge au Parc du Mont Hatley s’est terminée à l’hôpital pour une mère de famille, qui a obtenu  environ 6500 $ en indemnisation du gestionnaire de la montagne.

La femme s’était rendue à la station du Canton de Hatley durant la semaine de relâche, en 2016, avec sa famille. Parmi les activités, les visiteurs ont arrêté leur choix sur la luge Zipfy, un produit méconnu pour eux.

Après une première glissade réussie dans la pente débutante, la plaignante dans cette affaire a opté pour la piste réservée aux experts. Un choix qu’elle a vite regretté. Au moment de sa descente, elle a perdu le contrôle de sa luge en tentant d’éviter un groupe de personnes qui étaient immobilisées dans la pente, à proximité d’un virage important.

Résultat: fracture au bras gauche qui a nécessité une intervention chirurgicale avec la fixation d’une plaque de fer au moyen d’une dizaine de vis. Il s’en est suivi notamment une convalescence complète et plusieurs semaines de traitements de physiothérapie. Au moment du procès, en février dernier, la victime soutenait ne pas avoir entièrement récupéré la force de son bras, en plus de ressentir encore de la douleur et conserver une cicatrice importante.

Dans sa décision, le juge Luc Huppé attribue la responsabilité de l’accident aux deux parties, soit le gestionnaire et la poursuivante. À cette dernière, le magistrat reproche de ne pas avoir pris connaissance des consignes de sécurité avant d’embarquer sur la luge. Il pointe aussi du doigt sa décision d’avoir opté pour une piste experte malgré son peu d’expérience.

Quant au gestionnaire des lieux, soit le Groupe Hatley, le juge Huppé déplore un nombre insuffisant de patrouilleurs le jour de l’accident compte tenu de la grande affluence. Il faut dire qu’au moment de l’accident, il n’y avait qu’un seul patrouilleur pour surveiller les deux pistes. Et l’employé en question a dû interrompre ses patrouilles un certain temps pour aider à régler un bris avec la remontée mécanique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires