Internet à haut débit à Austin: Civimétrix persiste et signe, même sans aide gouvernementale

Par Dany Jacques
Internet à haut débit à Austin: Civimétrix persiste et signe, même sans aide gouvernementale
(Photo : archives)

TECHNOLOGIE. L’entreprise Civimétrix entend demeurer dans la course au déploiement de la fibre optique et à la bonification de l’internet haute vitesse à Austin, et ce, malgré l’absence d’aide financière de Québec et d’Ottawa.

Cette compagnie a été quelques années en tête de liste pour assurer une meilleure couverture à haute vitesse dans cette municipalité. Des subventions avaient été annoncées par le fédéral pour sa réalisation à la fin de 2017, mais le projet n’a jamais vu le jour.

Son président Marc Girard confirme son intérêt à poursuivre son projet malgré la complexité et les complications associées au dossier. «Ma décision finale n’est pas encore prise, mais je souhaite toujours déployer ce réseau par mes propres moyens, insiste-t-il. Ce ne sont pas les députés qui vont décider, surtout si c’est avec mon argent.»

Cela signifie que Civimétrix pourrait livrer un projet à Austin en parallèle de celui envisagé par les gouvernements. «D’autres programmes axés sur l’avenir des télécoms seront à venir et préférables pour mon projet, détaille M. Girard. Les élus visent un déploiement rapide, moi je favorise un projet stratégique et moderne pour les 50 prochaines années.»

Québec et Ottawa écartent Civimétrix

L’annonce des 150 M$ pour mieux brancher le Québec par le ministre Pierre Fitzgibbon, en mai dernier, semble avoir écarté Civimétrix des montages financiers.

Le député d’Orford, Gilles Bélanger, est convaincu que Civimétrix n’est plus dans le décor du déploiement de la haute vitesse à Austin. La Municipalité et l’entreprise sont au courant de la décision du fédéral, aux dires du député d’Orford.

Isabelle Grenier, directrice des bureaux de circonscription de la députée fédérale Lyne Bessette, confirme aussi le retrait d’Ottawa dans le financement du projet Civimétrix. «Québec prend la relève à Austin, car les deux paliers de gouvernement souhaitent des connexions le plus rapidement possible, dit-elle. On analyse actuellement comment redistribuer les fonds à Austin qui étaient initialement accordés à ce projet.»

En mai dernier, Québec a annoncé que quelque 3000 foyers supplémentaires seront branchés à la haute vitesse dans la MRC de Memphrémagog. Ces adresses seront desservies par Câble Axion, Vidéotron ou Bell Canada d’ici l’automne 2022.

La mairesse d’Austin, Lisette Maillé, préfère ne pas commenter ce dossier.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires