Des coureurs feront équipe avec des personnes à mobilité réduite

Par Patrick Trudeau
Des coureurs feront équipe avec des personnes à mobilité réduite
Le concept des courses partagées permet à des coureurs de faire équipe avec des personnes à mobilité réduite et de profiter d'une sortie en plein air. (Photo : gracieuseté)

COURSE. Des coureurs auront l’occasion de vivre une expérience unique lorsqu’ils seront jumelés à des personnes à mobilité réduite, dans le cadre d’une «course partagée» qui aura lieu le 6 septembre prochain (13 h à 16 h) sur la piste cyclable de la Baie-de-Magog.

Cet événement concept est une extension des «courses partagées de Sherbrooke», qui existent depuis quelques années.

Celles-ci se font à l’aide du KartUS, un fauteuil de transport haute performance conçu par des étudiants de l’Université de Sherbrooke.

L’événement est organisé par Fernand Courchesne, un auxiliaire en services de santé et sociaux du CLSC de Magog.

Tombé en amour avec le concept des courses partagées sherbrookoises, ce travailleur de la santé a voulu en faire profiter à d’autres personnes et dans un décor différent, celui des rives du lac Memphrémagog. «Ça donne la chance à des personnes en fauteuil roulant de faire une sortie en plein air et il se crée un esprit d’équipe entre le coureur le co-coureur (celui dans le fauteuil)», fait valoir M. Courchesne.

Notons que toutes les règles de la santé publique seront appliquées pour cet événement, notamment le port du masque lorsque la distanciation ne pourra être respectée.

Défi Everest-Orford

Afin d’amasser des fonds pour les courses partagées de Magog et Sherbrooke, Fernand Courchesne a décidé de réaliser un exploit personnel les 19 et 20 septembre, soit de faire 19 ascensions et descentes du mont Orford en continu, et ce, en moins de 30 heures.

Il a baptisé son épreuve «Le défi Everest-Orford», puisque les 19 ascensions au sommet d’Orford équivalent au dénivelé du mont Everest. «Je ne suis pas un athlète, et j’arrive de très loin. Il y a cinq ans, je pesais 70 lb de plus qu’aujourd’hui», a-t-il expliqué dans une vidéo de présentation.

Fernand Courchesne s’est donné comme défi de réaliser 19 ascensions et descentes du mont Orford en continu. (Photo gracieuseté)

«J’ai entamé un programme de mise en forme qui m’a conduit à changer mon alimentation et qui m’incite à penser de façon positive. Je me sens mieux aujourd’hui, à 52 ans, qu’à 25 ans. Cette nouvelle énergie m’a permis de me lancer un défi, de surpasser mes limites», a ajouté celui qui espère amasser 9000 $ pour la cause des courses partagées.

Pour en connaître davantage sur son projet ou pour y contribuer, visitez la page Facebook de Fernand Courchesne au www.facebook.com/123gofernandcourchesne/

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Suzanne
Suzanne
7 mois

Je ferai partie des co coureuses le 6 septembre 2020. Et je suis heureuse d en faire partie. Nous serons quelques uns de Han-Droit à participer.