Plus de 800 000 $ pour subventionner les emplois d’été

Par Patrick Trudeau
Plus de 800 000 $ pour subventionner les emplois d’été
La députée et ministre Marie-Claude Bibeau était accompagnée de quelques étudiants lors de l'annonce des subventions du programme Emplois d'été Canada. (Photo : gracieuseté)

COMPTON-STANSTEAD. Pas moins de 114 organisations du comté de Compton-Stanstead vont se partager une enveloppe globale de 821 992 $ dans le cadre du programme Emplois d’été Canada.

C’est la député de cette circonscription et ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, qui a officialisé ce montant le 4 août dernier, en dévoilant l’identité des nombreux récipiendaires.

Parmi ceux-ci, on retrouve des organismes communautaires et culturels, des municipalités et des petites entreprises de la région.

Pour le territoire couvert par le Reflet du Lac, notons que le Comité des Loisirs de Sainte-Catherine-de-Hatley (Camp de jour), la Corporation des loisirs du Canton de Hatley et le Centre de plein air Québec Lodge (Hatley) ont tous reçu une subvention de 12 632 $.

Pour sa part, l’organisme Bleu Massawippi a bénéficié d’une aide de 8 422 $. «Le programme est ni plus ni moins qu’une question de survie pour les associations de lac. Les jeunes d’Emplois d’été Canada sont la plupart du temps les seuls employés que les organismes peuvent se permettre», a fait valoir la directrice générale de cette organisation, Michèle Gérin.

«Cette année, à la plage Massawippi (Ayer’s Cliff), leur présence a été déterminante dans le contexte de l’achalandage extraordinaire suscité par la pandémie. Sans eux, les services étaient coupés de moitié», a ajouté Mme Gérin.

Au total, le programme Emplois d’été Canada a permis de créer 210 emplois pour les jeunes de 15 à 30 ans dans la circonscription de Compton-Stanstead.

En raison des bouleversements engendrés par la crise sanitaire, le gouvernement du Canada a procédé à des changements temporaires en accordant notamment une subvention équivalente à 100% du taux horaire minimum. «Nombreux sont les jeunes de notre région qui se sont retroussé les manches cet été et qui ont contribué à l’effort collectif exceptionnel rendu nécessaire par la pandémie. Grâce au programme Emplois d’été Canada, plusieurs organismes et entreprises ont reçu l’aide dont ils avaient besoin pour poursuivre et adapter leurs activités, notamment au profit des enfants, des aînés, de la sécurité alimentaire et de l’environnement», s’est réjouie la députée et ministre Marie-Claude Bibeau.

Précisons que depuis l’an dernier, le programme a été élargi et que le critère de statut d’étudiant n’est plus exigé pour bénéficier de la subvention fédérale.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des