Le Collège de Stanstead se prépare à accueillir ses élèves étrangers

Boris Chassagne, Initiative de journalisme local
Le Collège de Stanstead se prépare à accueillir ses élèves étrangers
La direction du Collège de Stanstead veut rassurer la communauté locale qu’elle prend toutes les précautions nécessaires afin que les gens comprennent que les étudiants qui arrivent ici ne représentent aucune menace pour la communauté. (Photo : Le Reflet du Lac/Archives - Dany Jacques)

ÉDUCATION. Le prestigieux Collège de Stanstead place les dernières virgules à son plan de contingence en vue de la rentrée scolaire de septembre prochain. Cette institution privée et de prestige accueillera d’ici quelques semaines près de 240 élèves dont les deux tiers proviennent des États-Unis et de l’international.

Le directeur des communications de cette institution scolaire, Ross Murray, affirme que tout est en place pour assurer des conditions sanitaires et de sécurité optimale pour tous les élèves et pour la communauté aussi. «Notre établissement est reconnu pour être chaleureux et accueillant. Ce sera un défi de maintenir ce climat dans le contexte actuel. On travaille fort pour que cet esprit de famille demeure», précise-t-il.

Créer une bulle au campus

Le plan de contingence COVID-19 du Collège de Stanstead a été récemment adopté. Le collège l’a publié sur son site Internet et aussi soumis à l’évaluation d’un groupe de parents témoins. Le Collège exigera des élèves en provenance de l’étranger d’avoir en main un test de dépistage négatif à la COVID-19. Ils devront observer une quarantaine de 14 jours sur le campus et idéalement, deux semaines avant l’arrivée des élèves de jour qui habitent le Vermont et le Canada. Près de 70 % des élèves du collège sont pensionnaires.

Les étudiants de jour devront idéalement eux aussi observer une période de quarantaine volontaire à la maison. Les activités sportives et sociales seront soumises à toutes les règles de distanciation. Les congés scolaires usuels de mi-session et de fin de session seront écourtés ou abandonnés. «Nous avons des élèves qui vont retourner à la maison chaque jour, mais on compte sur eux pour adopter des mesures sanitaires exemplaires et pour limiter leurs déplacements, jusqu’en décembre», ajoute M. Murray, même si «certains des parents des élèves locaux auraient souhaité que leurs enfants puissent revenir à la maison plus souvent durant les congés». Le Collège Stanstead dit évaluer la question.

À l’écoute de la communauté et dissiper les inquiétudes

Le Collège Stanstead affirme être à l’écoute des inquiétudes exprimées par les parents, les élèves et la communauté de Stanstead. Cette dernière qui a été relativement épargnée par la pandémie des derniers mois. «On travaille à bien informer les gens. On veut rassurer la communauté locale qu’on prend toutes les précautions nécessaires afin qu’ils comprennent que les étudiants qui arrivent ici ne représentent aucune menace pour la communauté», de dire M. Murray. Quoi qu’il en soit, «ça, c’est le plan du début juillet. Ça peut changer demain!»

(Le Reflet du Lac)

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des