Rattraper le temps perdu avec les gardiens

Par Patrick Trudeau
Rattraper le temps perdu avec les gardiens
Alexandre Carrier continue de garder contact avec les gardiens qui sont passés chez les Cantonniers au cours des dernières saisons, dont Olivier Adam (sur la photo). (Photo : Le Reflet du Lac – Archives/Patrick Trudeau)

HOCKEY. L’entraîneur de gardiens de but Alexandre Carrier a dû prendre les bouchées doubles au cours des dernières semaines afin de préparer ses nombreux élèves à la nouvelle saison.

Celui qui supervise les cerbères des Cantonniers de Magog (midget AAA) et des Saguenéens de Chicoutimi (LHJMQ) a l’habitude d’être très occupé avec ses différentes écoles de hockey durant la saison printanière et estivale.

Sauf que cette année, le retour sur la patinoire s’est fait au début de juillet seulement, en raison de la pandémie. «Il y a quelques jours, j’ai vu 85 gardiens dans la même journée, à Sherbrooke et Drummondville. On doit faire en un mois ce qu’on fait habituellement en deux mois et demi», précise Carrier.

«Durant la pause, j’ai offert gratuitement deux mois de pratiques en ligne. De nos jours, plusieurs ont accès à une glace synthétique, ce qui leur a permis de garder la forme. Mais j’avoue que pratiquement tout le monde était impatient de retrouver une vraie glace. Même moi, j’ai enfilé mon équipement de gardien chez moi, parce que je m’ennuyais», lance-t-il en riant.

Selon Alexandre Carrier, ceux qui auront mis du sérieux à l’entraînement vont en retirer les dividendes au camp d’entraînement de leur équipe. «Ton succès dépend de ton approche. Il va y avoir une grosse différence entre ceux qui sont restés sur leur divan durant la pandémie et ceux qui se sont entraînés intensivement», prévient-il.

L’entraîneur des Cantonniers et des Saguenéens aura l’occasion de voir de quel bois se chauffent certains de ses protégés lors d’un camp «pro» qui se tiendra au Complexe Thibault GM de Sherbrooke, les 20 et 21 juillet.

Parmi la vingtaine de gardiens présents, on retrouvera les cerbères de la dernière saison chez les Cantonniers, Rémi Delafontaine et Mathis Dorcal-Madore, ainsi que ceux qui les ont précédés dans l’uniforme magogois, Olivier Adam et Rémi Poirier. «Même s’ils travaillent avec d’autres entraîneurs dans le junior, je garde toujours contact avec ceux qui sont passés chez les Cantonniers. Ce sera intéressant de suivre le cheminement d’Olivier et Rémi, car ils sont tous deux éligibles au prochain repêchage de la LNH», indique Carrier.

«Il n’y aura qu’un seul absent à ce camp, soit Alex D’Orio. J’aurais aimé qu’il soit là afin de servir d’exemple aux plus jeunes. Mais il a une bonne raison pour ne pas être présent, puisqu’il s’entraîne avec les Penguins de Pittsburgh en vue des séries de la Coupe Stanley», a fait valoir celui qui travaille aussi avec Hockey Québec et Hockey Canada.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des