Une bouffée d’air pour la tortue des bois

Par Patrick Trudeau
Une bouffée d’air pour la tortue des bois
Le secteur de la rivière Missisquoi-Nord est reconnu pour son importante population de tortues des bois. (Photo : gracieuseté)

FAUNE. L’Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi (OBVBM) entend bien donner «une bouffée d’air» à la tortue des bois en s’attaquant à la renouée japonaise, une plante exotique envahissante (PEE) qui s’immisce peu à peu en bordure de la rivière Missisquoi-Nord.

Dès cette année et jusqu’en 2022, des travaux de fauche de cette plante envahissante seront effectués près du plan d’eau, dans le secteur de Bolton-Est.

Ce secteur est reconnu pour son importante population de tortues des bois et la renouée japonaise constitue une réelle menace pour ces reptiles, puisqu’elle empiète sur leur habitat et leurs sites de ponte.

Les PEE ont la particularité de s’installer et se propager dans les milieux aquatiques, humides et terrestres, où elles sont susceptibles d’avoir des impacts négatifs importants sur la biodiversité et les fonctions des écosystèmes.

Ce projet de contrôle de la renouée japonaise est financé par la Fondation de la faune, le MELCC (Stratégie québécoise sur l’eau), la Municipalité de Bolton-Est et l’OBVBM.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des