Une maison mobile vendue pour 350 000 $

Par Patrick Trudeau
Une maison mobile vendue pour 350 000 $
À 350 000 $, cette résidence était l'une des plus «abordables» en bordure du lac Memphrémagog. (Photo : gracieuseté - Équipe Bourgon)

IMMOBILIER. En trouvant preneur à près de 350 000 $, une résidence du Canton de Potton vient d’obtenir le titre de la maison mobile la plus chère vendue au Québec cette année.

Il faut dire toutefois que cette maison bénéficie de quelques annexes, aménagées au fil des ans, et surtout, qu’elle se trouve en bordure du lac Memphrémagog, ce qui explique son prix de vente.

C’est le courtier immobilier Charles Thibault (Équipe Bourgon) qui a réalisé la transaction.

Située tout près de la station Owl’s Head, la propriété de 6000 pieds carrés possède aussi une plage de 47 pieds ainsi qu’un quai à la marina du domaine Ruisseau-Château. «Nous avons eu beaucoup d’achalandage sur notre site internet pour cette propriété. Plus de 2500 visites en fait. C’est significatif pour une maison mobile affichée à 350 000 $», laisse entendre David Bourgon, de l’Équipe Bourgon chez Re/Max.

«Cette propriété attirait les regards, car il s’agissait de la porte d’entrée la plus abordable sur le lac Memphrémagog», ajoute-t-il.

Selon la plateforme Centris, près de 700 maisons mobiles ont été vendues cette année au Québec.

Une autre résidence de cette catégorie, située à Deschaillons-sur-Saint-Laurent (rive sud), pourrait établir une nouvelle marque avec un prix de vente affiché à 397 000 $. Celle-ci se trouve sur un terrain de 53 000 pieds carrés et possède une portion plage sur le fleuve Saint-Laurent.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires