Accident mortel d’un camionneur: le mauvais entretien du véhicule pointé du doigt

Par Patrick Trudeau
Accident mortel d’un camionneur: le mauvais entretien du véhicule pointé du doigt
Sylvain Ferguson a effectué son embardée mortelle à l'intersection de la sortie 32 et du boulevard Poirier. (Photo : Le Reflet du Lac – Archives/Pierre-Olivier Girard)

MAGOG. Une panne du système de freinage causée par un mauvais entretien serait l’une des causes retenues pour expliquer l’accident qui a coûté la vie au camionneur Sylvain Ferguson, le 18 janvier 2019 à Magog.

Conducteur d’un camion semi-remorque pour l’entreprise Les Sciures Jutras inc., M. Ferguson, originaire de Chambly, a effectué son embardée fatale après avoir emprunté la sortie 32 de l’autoroute 55.

Selon le rapport d’enquête dévoilé ce 28 mai par la CNESST, le véhicule est arrivé trop rapidement à l’intersection en T, causant le renversement du camion et de sa remorque jusque dans le fossé. «L’ensemble routier a maintenu sa vitesse dans la bretelle de sortie et est parvenu à l’intersection à une vitesse trop importante pour lui permettre de s’arrêter ou de négocier le virage. Les manquements dans la gestion de l’entretien des véhicules ont entraîné une panne du système de freinage du camion tracteur et de sa semi-remorque», peut-on lire dans le rapport.

À la suite de cet accident, la CNESST a exigé de l’employeur qu’il procède à une vérification mécanique complète de l’ensemble de ses camions et remorques.

L’employeur s’est aussi vu remettre un constat d’infraction, mais le montant de l’amende n’a pas été dévoilé. Pour ce type d’infraction, les montants varient entre 17 179 $ et 68 721 $ pour une première offense.

Notons que le propriétaire de l’entreprise Les Sciures Jutras a aussi été accusé de négligence criminelle ayant causé la mort, quelques mois après l’accident.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des