Des femmes de l’Estrie avancent en suivant l’exemple de Vicki-May Hamm

Par Patrick Trudeau
Des femmes de l’Estrie avancent en suivant l’exemple de Vicki-May Hamm
La mairesse Vicki-May Hamm est la figure de proue du «Défi Oser Avancer», qui met en présence 33 participantes et 17 mentores. (Photo : Le Reflet du Lac - Archives/Patrick Trudeau)

MENTORAT. Première femme à occuper le rôle de mairesse de Magog, Vicki-May Hamm a été nommée présidente d’honneur du «Défi Oser Avancer» qui vise l’avancement des femmes vers des rôles décisionnels.

Parrainé par l’organisme Actions interculturelles, ce projet de jumelage promeut aussi l’intégration des néo-Québécoises et le rapprochement interculturel.

La nouvelle cohorte, présentée il y a quelques jours à Sherbrooke, réunit 33 participantes. Au cours des prochaines semaines, celles-ci bénéficieront d’une série d’ateliers de formation (en ligne), d’un jumelage interculturel et de l’appui d’une des 17 mentores associées au programme.

«Je crois à l’importance de la place des femmes dans les lieux de pouvoir. C’est d’ailleurs un plaisir de constater que de plus en plus de femmes se taillent une place en politique et dans une multitude d’autres domaines», a exprimé Vicki-May Hamm.

Pour les intéressées, sachez qu’une deuxième cohorte débutera à l’automne et que les inscriptions sont déjà ouvertes. Le projet est offert sans frais.

Pour info: www.aide.org/projet/defi-oser-avancer/

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des