Des amendes d’au moins 1000 $ dès le week-end pour éviter la propagation de la COVID-19?

Par Dany Jacques
Des amendes d’au moins 1000 $ dès le week-end pour éviter la propagation de la COVID-19?
La Ville de Magog réduit l’accès au parc de la Baie-de-Magog pour que la population locale puisse en profiter de façon plus sécuritaire. (Photo : Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

SANTÉ. La Régie de police de Memphrémagog (RPM) appliquera les recommandations du premier ministre François Legault dès la présente fin de semaine. Des amendes variant de 1000 $ à 6000 $ seront émises à ceux qui ne respectent pas les consignes de bases imposées pour éviter la propagation du coronavirus (COVID-19).

Ces mesures plus coercitives touchent notamment les usagers des sentiers piétonniers au parc de la Baie-de-Magog, mais aussi tous ceux qui se rassemblent ailleurs et qui ne respectent pas la distanciation physique de deux mètres.

La Ville de Magog délègue trois employés municipaux à la pointe Merry pour sensibiliser les marcheurs. Ils seront postés près du pont Merry, près de l’horloge et à l’intersection de la rue Cabana. Ils seront présents sept jours sur sept, plus particulièrement de 11 h à 18 les week-ends.

«On ne peut plus plaider l’ignorance. Il faut vivre sur une autre planète si on ne connaît pas la règle des deux mètres à respecter entre individus.»

 

Le lieutenant Sylvain Guay

Le lieutenant Sylvain Guay, de la RPM, considère ces employés comme les yeux des policiers. «On ne veut pas faire de chasse aux sorcières, mais ils nous appelleront pour intervenir si des gens refusent de collaborer, prévient M. Guay. Les interventions de ces employés municipaux seront considérées comme un premier avertissement. Nous risquons fort d’émettre des billets d’infraction dès notre arrivée.»

M. Guay, qui a interrompu sa retraite pour aider ses confrères, insiste pour dire que le moment est venu d’appliquer la Loi sur la santé publique. «Il y en a beaucoup qui ne comprennent malheureusement pas, s’indigne-t-il. Nous recevons de nombreux appels de dénonciation, mais nous devons aussi intervenir pour les autres crimes comme les vols ou des agressions qui sont tout de même commis malgré la crise sanitaire.»

Commerces et entreprises également dans la mire des policiers

Les commerces, usines et entreprises non essentiels opérant malgré la fermeture imposée par le gouvernement risquent également des amendes de 1000 $ à 6000 $.

M. Guay rappelle que seules les entreprises considérées comme un service essentiel et prioritaire, ou ayant une permission spéciale de Québec, peuvent garder leurs portes ouvertes. «Ces dirigeants devront nous montrer leur document prouvant qu’ils peuvent travailler, sinon on pourra émettre des contraventions et même faire fermer l’entreprise», prévient-il.

Il souhaite et espère éviter ces situations drastiques, car les manufacturiers et les commerces ayant gardé leurs portes ouvertes depuis deux semaines ont changé leur fusil d’épaule depuis le message de M. Legault, jeudi.

M. Guay demande aux usines, entrepreneurs de construction, spécialistes en aménagement paysager, coiffeuses, etc., de collaborer.

 

 

 

Partager cet article

3
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
SoniaMélanieSonya Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Sonya
Invité
Sonya

Vous devez mettre les usine qui on le droit de operer car je pense il en as qui opère sans le droit a magog mais je ne suis pas certaine. Ca aiderait les gens qui ont des doutes!

Mélanie
Invité
Mélanie

Bien beau tout ça, quand le monde réussi a endormir les autorité car il mettre la vie des gens a risque…et que tout ce qui font est contre le gouvernement de plus il a des enfants a travers a qui le dire??? De plus il vont de ville en ville juste pour visiter pendant que nous on doit faire facetime et cet personne fait US Canada et devrait s’isoler comme tout le monde?????

Sonia
Invité
Sonia

En plus ils disent ou ils seront les agents c’est certain que le monde joueront à l’innocence. Y sont juste pas capable de respecter. Ceux qui prennent une marche pour une marche y vont respecter les 2 mètres ceux qui font de la marche rapide vont déposer et simpatienter. Ça sera jamais correct. Marcher dans votre ruey aura moins de monde. Y a plein de monde qui vienne de partout pour aller à la pointe pour marcher.