Les centres d’achat et salons de coiffure devront fermer

Par Patrick Trudeau
Les centres d’achat et salons de coiffure devront fermer
Plusieurs mesures sanitaires devront être respectées lors de la réouverture des Galeries Orford, le 1er juin. (Photo : Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

CORONAVIRUS. Afin de contrer toute possibilité de rassemblement, le premier ministre François Legault annonce la fermeture des centres d’achat et salles de restaurant à compter de minuit ce soir, et ce, jusqu’au 1er mai. Les salons de coiffure et d’esthétique devront aussi cesser leurs activités, en raison de la proximité avec les clients.

Seules les épiceries, les pharmacies et les succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ) qui se trouvent dans les centres commerciaux sont exclues de cette mesure, ainsi que les boutiques ayant déjà un accès extérieur. «Le but est d’éviter que les gens ne se retrouvent en groupe dans ces établissements», a admis M. Legault en début d’après-midi, lors de son point de presse quotidien.

Pour ce qui est des restaurants, ils pourront maintenir le service de livraison.

Le premier ministre du Québec a aussi rappelé le décret qui interdit toute forme de rassemblement, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Au besoin, les policiers pourront intervenir pour faire respecter cette mesure. «On compte cependant sur la bonne collaboration des Québécois pour éviter les interventions policières», a-t-il rappelé.

Enfin, on confirme que les écoles et services de garde demeurent fermés jusqu’au 1er mai, et que les élèves du secondaire n’auront pas d’examens du ministère cette année, peu importe la date de retour en classe.

Quant aux cégeps et universités, des processus de cours à distance sont présentement évalués et plus de détails seront dévoilés à ce sujet très bientôt.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des