Marc Dupré, Bobby Bazini et le Boogy Wonder Band s’amènent au Mont Orford

Par Vincent Cliche
Marc Dupré, Bobby Bazini et le Boogy Wonder Band s’amènent au Mont Orford
Le président et le directeur général de la Corporation ski & golf Orford, Jacques Demers et Simon Blouin, entourent Jean-Pierre Beaudoin, des Productions du Palais, afin d'officialiser l'entente entre les deux organismes. (Photo : Le Reflet du Lac – Vincent Cliche)

ÉVÉNEMENTS. Le nouvel amphithéâtre naturel du Mont Orford accueillera au cours des prochains mois de grands noms, tels Marc Dupré, Bobby Bazini et le Boogy Wonder Band. Ces événements à «grand déploiement», aux dires des organisateurs, découlent d’un partenariat entre la Corporation ski & golf Orford ainsi que les Productions du Palais.

L’entente, qui permettra d’animer le pied des pentes grâce à des spectacles musicaux à compter de juin prochain, a été officialisée lors d’un point de presse tenu mardi dernier (10 mars).

Pour le directeur général de la Corporation ski & golf Orford, Simon Blouin, la venue de ces nouveaux événements permettra de bonifier l’offre quatre-

saisons du site touristique. «On y pense depuis le lancement de la phase des travaux de 11 M$, l’an dernier. Ce qu’on annonce aujourd’hui, c’est un rêve devenu réalité. Ça vient aussi sécuriser davantage l’entreprise avec l’entrée de nouveaux revenus», lance-t-il.

On ressent la même fierté du côté du grand manitou des Productions du Palais, Jean-Pierre Beaudoin. «Honnêtement, ça fait 20 ans que je rêve de produire des spectacles à Orford. Cet été, les gens vivront des moments magiques sur un site enchanteur en pleine nature», raconte celui qui travaille dans le domaine du spectacle depuis maintenant trois décennies.

La programmation en détails

Le partenariat conclu prévoit trois fins de semaine de spectacles en 2020, soit les 12 et 13 juin, 14 et 15 août, de même que les 9 et 10 octobre.

Sous la thématique «Fièrement MON Orford», les gens pourront entendre Marc Dupré, Amé, Steve Hill and The Devil Horns, The Franklin Electric et Bobby Bazini, lors du premier week-end d’activités.

En août, on invitera les visiteurs à «Groover Orford» avec un hommage à Bob Marley et des prestations endiablées du Boogie Wonder Band.

Finalement, les spectacles de la thématique «Vibrez Mont Orford», en octobre, seront dévoilés un peu plus tard.

Pour chacun des rendez-vous, une scène louée sera installée dos à l’actuelle billetterie, à l’extérieur, de sorte que les artistes chanteront vers le mont Giroux. On aménagera des estrades naturelles un peu plus tard ce printemps, dit-on. «Notre objectif est d’attirer en moyenne 10 000 personnes chaque week-end», envisage Simon Blouin.

L’entente entre l’organisme et les Productions du Palais est d’une durée de trois ans. Les deux partenaires songent à augmenter le nombre d’événements au fil du temps. «J’aimerais bien développer des concepts différents et même explosifs. Ça ne veut pas dire qu’on restera toujours au pied des pentes. On veut utiliser le site de façon optimale», laisse entrevoir Jean-Pierre Beaudoin.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des