Départ en lion pour les «loups-garous» du réalisateur William Saumur

Par Pierre-Olivier Girard
Départ en lion pour les «loups-garous» du réalisateur William Saumur
Le jeune réalisateur Wiliam Saumur a déjà deux courts-métrages à son actif, soit «Arcade» et «Cry Wolf». (Photo : gracieuseté)

CINÉMA. Alors que la saison des festivals de films ne fait que commencer, le plus récent projet du réalisateur magogois, William Saumur, a déjà retenu l’attention à un festival de Los Angeles.

Le court métrage «Cry Wolf» a reçu deux prix le week-end dernier au «Creation International Film Festival», spécialisé dans le cinéma de genre. Un premier pour les meilleurs costumes et un second pour les meilleurs effets spéciaux non numériques (Make-up FX).

«Le simple fait d’être en sélection officielle dans la capitale mondiale du cinéma représente beaucoup à nos yeux. Alors, de repartir avec deux prix, c’est vraiment incroyable!, se réjouit William Saumur. «Cry Wolf» a toujours eu comme point de départ d’être un film de mode et de loups-garous à la fois. Aujourd’hui, on récompense les deux et ça nous touche beaucoup.»

Dans les heures suivant cette remise, le jeune réalisateur et son équipe ont appris que leur court métrage d’une vingtaine de minutes sera aussi présenté en première européenne, en Angleterre.

Pour le moment, ils se croisent les doigts pour accomplir la même chose quelque part au Québec. «Je fais un genre de cinéma qui entre difficilement dans le paradigme québécois. Et malheureusement, au Québec, on sort trop peu souvent des conventions, ce qui représente un beau problème avec mon style, basé davantage sur le symbolique.»

Même s’il se réjouit de l’attention internationale portée à ses créations, William Saumur assure que son rêve demeure de rayonner dans son patelin. «Beaucoup de cinéastes rêvent d’exporter leur cinéma, tandis que le mien, il ne fait que ça. Je suis chanceux d’être joué un peu partout, mais fondamentalement, il n’y a rien qui se compare à avoir parents et amis réunis dans une salle pour voir ton film», poursuit-il.

Sans faire de promesse, celui qui a fait ses études en cinéma à l’Université du Québec à Montréal aimerait organiser un visionnement à Magog, ville d’origine de plusieurs personnes ayant travaillé sur ce projet.

Cliquez ici pour voir la bande-annonce du film

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Therese Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Therese
Invité
Therese

Wow bravo William,toutes mes félicitations
De JeanGuy et ThérèseO ❤️💜