Un regroupement sous la loupe d’Eastman et Stukely-Sud

Par Dany Jacques
Un regroupement sous la loupe d’Eastman et Stukely-Sud
Les maires Yvon Laramée et Patrick Leblond croient que l’avenir de leur communauté passe par un regroupement municipal. (Photo : Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

AFFAIRES MUNICIPALES. 19 ans après une fusion avec Stukely, Eastman étudiera les opportunités d’un autre regroupement, cette fois avec la Municipalité de Stukely-Sud.

Les maires Yvon Laramée (Eastman) et Patrick Leblond (Stukely-Sud) ont fait cette annonce, lundi matin. Ils mandateront le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour la réalisation de cette analyse.

Pour M. Laramée, il s’agit d’une occasion de relever le défi des prochaines années, tout en maintenant la qualité des services offerts et une charge fiscale la plus basse possible. «On a réussi à conserver un très bon taux de taxes, mais on se doit d’analyser des options avec des villes voisines pour préserver cet acquis, prévient-il. Pour ce faire, nous devrons peut-être agrandir notre territoire et ajouter des revenus de taxes pour assumer toutes les responsabilités confiées par le gouvernement.»

Leblond souhaite, pour sa part, rallier des forces municipales à court terme pour pallier aux besoins des 10, 15 et 20 prochaines années. «Les Municipalités font face à des défis de taille alors que les coûts d’exploitation ne cessent d’augmenter et que la pénurie de main-d’œuvre occasionne des bris de services, ajoute-t-il. Voilà pourquoi nous jugeons pertinent de réaliser cette étude.»

Les deux maires estiment le regroupement comme une solution adéquate. Le partage de ressources et la signature d’ententes intermunicipales de services additionnelles pourraient être une solution de rechange, si telle est la teneur des conclusions.

Cette étude d’opportunité déterminera notamment si le regroupement est avantageux en termes socioculturels, économiques, géographiques et politiques pour les deux Municipalités. Elle examinera aussi les impacts fiscaux et financiers sur la charge fiscale des contribuables.

Laramée et Leblond s’engagent à tenir leurs citoyens informés via leur site web et des assemblées publiques.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des