Feux de circulation devant le McDo à Magog: assurément pas pour cette année

Par Pierre-Olivier Girard
Feux de circulation devant le McDo à Magog: assurément pas pour cette année
(Photo : Le Reflet du Lac – Pierre-Olivier Girard)

CIRCULATION. L’idée d’installer des feux de circulation à l’intersection située face au restaurant McDonald’s est toujours en cours d’analyse à la Ville de Magog, si bien qu’aucun changement majeur ne devrait voir le jour à cet endroit en 2020.

C’est du moins ce qu’avance la conseillère municipale du secteur, Nathalie Pelletier, qui avoue que ce dossier est excessivement complexe. Principalement en raison du fait que les opinions sont très divergentes, tant dans la population que chez les élus.

«Tout le monde a sa propre idée sur ce qui devrait être fait, constate-t-elle. Certains veulent des lumières à tout prix pour sécuriser le secteur, tandis que d’autres sont totalement opposés, car ils craignent des ralentissements. Il n’y a aucun consensus. Si la solution était simple, le problème serait réglé depuis longtemps.»

Les estimations préliminaires évaluent les coûts des feux de circulation et du réaménagement de l’intersection à environ 500 000 $. La Municipalité cherche actuellement à obtenir des chiffres plus précis avant se rendre son verdict final.

 

Pas si facile de déplacer la piste cyclable

Une autre option envisagée a été de déplacer la piste cyclable par les rues Bullard et Wilcox, de manière à rejoindre autrement la rue Merry. Encore là, une bonne idée à première vue qui s’accompagne d’une facture d’un demi-million de dollars. «Le problème, c’est que la rue Merry n’est pas assez large à l’endroit où arriverait la piste cyclable. Il faudrait donc élargir la rue, ce qui implique bien des travaux. Et après, il est fort probable que bien des cyclistes continuent de passer devant le Mcdo. On ne serait donc pas plus avancé.»

Circulant dans ce quadrilatère plusieurs fois par semaine, Nathalie Pelletier est à même de constater une certaine confusion face à la signalisation actuelle. Une situation ayant déjà causé des accidents par le passé et qui risque encore de se produire, à son avis. «Honnêtement, je suis bien tannée d’en parler, car chaque solution proposée vient avec d’autres problèmes. Mais personnellement, à défaut d’avoir une solution parfaite, je choisis la meilleure qui est le feu de circulation. Avec la technologie, il est possible de synchroniser les lumières pour limiter l’impact sur la fluidité et rendre le passage des trains sécuritaire. Il y aurait aussi une priorité pour les piétons et cyclistes, ce qui ferait une énorme différence», conclut la politicienne.

Partager cet article

7
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
6 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
PatrickNatMme BruneauJules LalancetteR thibault Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jocelyne Pouliot
Invité
Jocelyne Pouliot

Des lumières à cette jonction c’est tellement une mauvaise idée…trop rapprocher de celle de la principale, ça va faire encore jammer le trafic comme pour celle de la rue st-patrice.

R thibault
Invité
R thibault

Je suis tout à fait d’accord avec toi …..mauvaise idée c’est les piétons Et cycliste qui ne font pas attention même pas d’arrêt et coupe l’intersection sans regarder j’ai vue cela mainte et mainte fois…. et souvent même les autos…..qui arrivent de Georgevilles…

Caroline
Invité
Caroline

Pourquoi pas seulement un stop aux 4 côtés, ça serait déjà plus clair pour tous et pas dispendieux

Jules Lalancette
Invité
Jules Lalancette

L’Intersection n’est pas fautive comme telle. En inversant l’entrée et la sortie du restaurant, le flot de la circulation deviendrait plus fluide. Avec la sortie au-delà de l’intersection l’automobiliste pourra joindre le cours de la circulation et faire demi-tour à l’intersection, comme on le fait déjà en pleine rue Principale. Et l’économie, pour les contribuables, est considérable.

J. Lalancette

Mme Bruneau
Invité
Mme Bruneau

Bein pas lumière mais un stop serait appréciée

Nat
Invité
Nat

Carrefour giratoire

Patrick
Invité
Patrick

Pourquoi pas déménager le McDo sur la rue Sherbrooke dans le coin du Burger King. C’est un coin plein de potentiel qui est malheureusement laid et malodorant à cause du McDo.