Bornes d’Hydro-Québec: une moyenne de 27 recharges par jour dans Memphrémagog

Par Dany Jacques
Bornes d’Hydro-Québec: une moyenne de 27 recharges par jour dans Memphrémagog
En septembre 2019, il y avait 280 voitures électriques à Magog. Ce nombre équivaut à 2% du parc automobile total à Magog. (Photo : gracieuseté - Association des véhicules électriques du Québec)

TRANSPORTS. Les bornes du circuit électrique d’Hydro-Québec ont enregistré un total de 9900 recharges en 2019 sur tout le territoire de la MRC de Memphrémagog. Cette utilisation représente 26% de toutes les recharges effectuées en Estrie.

Les trois quarts des branchements ont évidemment été faits à Magog avec ses 16 bornes installées aux quatre coins de la municipalité.

Les bornes du Carrefour Santé Globale figurent parmi les plus populaires en Estrie, tout juste derrière celles situées à la halte routière de Melbourne sur l’autoroute 55 et au Carrefour de l’Estrie.

La moitié des 7449 recharges effectuées à Magog ont d’ailleurs été faites à la borne rapide du Carrefour Santé Globale. Les usagers des voitures électriques se sont donc branchés en moyenne à 20 reprises par jour et par borne, sans compter les recharges à la maison.

Ces statistiques ne tiennent pas compte des bornes Tesla, également aménagées au Carrefour Santé Globale. On n’avait pu obtenir le nombre de branchements à ces «superchargers» au moment d’écrire ces lignes.

En 2020, Hydro-Québec installera 160 nouvelles bornes rapides au Québec. Les endroits ne sont pas encore rendus publics.

En septembre 2019, il y avait 280 voitures électriques à Magog, comparativement à 175 l’année précédente. Ce nombre équivaut à 2% du parc automobile total à Magog.

Hydro-Québec finance l’installation de bornes rapides à partir des revenus générés par l’augmentation des ventes d’électricité engendrées par la recharge, effectuée principalement au domicile des électromobilistes, «donc sans impact sur les tarifs d’électricité», indique la société d’État par voie de communiqué.

Magog renouvelle son programme d’installation de bornes de recharge

La Ville de Magog a renouvelé son Programme d’aide financière pour l’achat et l’installation d’une borne de recharge à usage résidentiel.

Le montant accordé aux citoyens sera de 250 $, soit une diminution de 50 % de la somme accordée par le passé. Les élus expliquent cette décision pour encourager un plus grand nombre de citoyens. «Nous voulons encourager le plus de Magogois possible à faire le choix de rouler plus vert en facilitant l’achat d’un véhicule électrique. Cette décision nous permet également de poursuivre nos efforts afin de contribuer à la réduction des gaz à effet de serre», note la mairesse Vicky-May Hamm.

Le programme s’adresse aux propriétaires de voitures électriques qui désirent se procurer une borne de recharge à domicile.

La subvention sera disponible jusqu’au 31 décembre 2020 ou jusqu’à l’épuisement du budget annuel de 10 000 $. Le formulaire est disponible sur le site web de la Ville de Magog ou encore à l’hôtel de ville.

Nombre de recharges par ville en 2019

  1. Magog (7449)
  2. Orford (637)
  3. Stanstead (561)
  4. Ayer’s Cliff (406)
  5. Eastman (384)
  6. Saint-Benoît-du-Lac (266)
  7. Sainte-Catherine-de-Hatley (109)
  8. Bolton-Est (59)
  9. Saint-Étienne-de-Bolton (33)
  10. Total MRC (9904)

Bornes les plus populaires à Magog en 2019

  1. Borne rapide Carrefour Santé Globale (3681)
  2. Quatre autres au Carrefour Santé Globale (1657)
  3. Deux bornes à l’hôtel de ville (872)
  4. Rôtisserie St-Hubert (406)
  5. Rona (235)

 

 

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Louis Jette Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Louis Jette
Invité
Louis Jette

C’esr plutôt 1 1/4 recharge par borne par jour. (7449recharges/365jours/16bornes). C’est pas beacoup, mais il est vrai que sur une borne niveau 2 (pas une vrai borne rapide) ça prend plusieurs heures à recharger assez pour gagner 100 km d’autonomie.

Ça plus de sens installer des bornes public avec une puissance de moins que 50kW. Le temps des Nissan Leaf avec une batterie de 17kWh est dépassé. Ces infrastructures seront installée pour longtemps,

Une borne public doit pouvoir servir à plus d’une personne par jour,