Cinq motoneiges coulent dans le lac Magog

Par Patrick Trudeau
Cinq motoneiges coulent dans le lac Magog
Plusieurs membres des services d'urgence ont été dépêchés sur le lac Magog pour secourir les motoneigistes en détresse. (Photo : Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau)

NAUFRAGE. Une tragédie a été évitée de justesse ce soir au lac Magog alors que cinq motoneiges se sont retrouvées au fond du lac Magog, à la hauteur de la rue Bernard, dans le secteur Venise (Magog).

Le convoi regroupait une douzaine de personnes et celles-ci se sont malheureusement dirigées vers l’embouchure de la rivière Magog un peu après 20 h, là où la glace est habituellement plus mince, voire inexistante.

Si la plupart des motoneigistes ont pu regagner la terre ferme par leurs propres moyens, au moins deux ont dû être extirpés des eaux par les membres des services d’urgence.

Le dernier rescapé, qui semblait le plus mal en point, a d’ailleurs passé de longues minutes dans l’eau glaciale avant d’être conduit à l’hôpital.

Cet épisode n’est pas sans rappeler l’accident qui a eu lieu au Lac St-Jean il y a deux semaines et qui a coûté la vie à un guide québécois et plusieurs touristes français.

Secteur à risque

Le secteur où s’est produit l’accident est particulièrement à risque.

Il y a quelques années, deux jeunes hommes ont bien failli y perdre la vie lorsque leur automobile s’y est enfoncée, pratiquement au même endroit. Un motoneigiste y a aussi trouvé la mort il y a presque six ans, alors qu’il circulait en pleine tempête et qu’il s’est dirigé involontairement vers la rivière Magog.

Le dernier rescapé a passé de longues minutes dans l’eau glaciale, avant d’être conduit à l’hôpital. (Photo Le Reflet du Lac – Patrick Trudeau)

Observateur de premier plan de ce secteur, Sylvain Fontaine a été le premier à alerter les services d’urgence.

«Lorsque je suis dans mon salon et que j’entends un véhicule passer près de chez moi sur le lac, je suis toujours inquiet. Avant même qu’ils se retrouvent à l’eau, j’ai crié à Martine (son épouse) de faire le 911, car je savais que quelque chose de grave allait se produire», se désole-t-il.

«On ne le dira jamais assez souvent. Il faut faire preuve d’une extrême prudence et être bien sûr qu’on connaît le secteur avant de s’aventurer sur un plan d’eau», a-t-il rappelé.

En raison de l’obscurité, aucune manœuvre n’a été tentée pour récupérer les cinq véhicules qui gisent au fond de l’eau. Cette opération devrait se faire de façon plus sécuritaire au cours des prochains jours.

Plus de détails à venir.

Partager cet article

11
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
10 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
11 Comment authors
Sylvaine BouchardLynnlouise lamontagneGinette TremblayJFrank Pelletier Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Perron, J.R.
Invité
Perron, J.R.

Il y a tant d’imbeciles… pourquoi toujours en augmenter le nombre?

Eliane Bernier
Invité
Eliane Bernier

Les motoneiges te ne prennent pas de leçons le soir c’est sans doutes plus à risque !

Diane Gagnon
Invité
Diane Gagnon

Merci à ce citoyen vigilant ce sont des personnes comme lui qui font la différence dans la vie d’autrui

Linda
Invité
Linda

Stop ski dooing on Lakes make this a Law

Serge Dufour
Invité
Serge Dufour

Triste randonnée. Heureusement sans perte de vie. Etant guide depuis plusieurs années et formateur en VHR pour Rio tinto, 12ans déjà. Les utilisateurs de V H R, manque de connaissances et de jugement sur les plans d’eau . On devrait installer des balises dans ces endroits extrêmement dangereux. Celle au lac St Jean, aurait du servir de leçons. Les motoneigistes sont téméraires…! En général les utilisateurs ne connaisses pas ´´ Le code 18 ´´. C’est lui qui guide, il relie directement au bon jugement dans toutes décisions importantes, à prendre. Ça se passe entre les deux oreilles ! Dans le… Read more »

Lise
Invité
Lise

Avec un hiver doux comme nous connaissons, la circulation sur les lacs devrait être interdite, afin d’éviter ces catastrophes.´

JFrank Pelletier
Invité

Ça suffit de vouloir tout interdire. Ce n’est pas tout le monde qui ont comme choix de vie de rester enfermé dans leur salon, en toute sécurité.

Ginette Tremblay
Invité
Ginette Tremblay

Eille allumez gang ce n est pas des moto marine ce sont des motoneiges surtout que cette année il n y apas beaucoup de neige on n en a eue une tragédie il y a deux semaines arretez de vous aventurer sur des lacs je trouve cela stupide quelqu’un qui risque sa vie pour s amuser

louise lamontagne
Invité
louise lamontagne

il ny a pas assez de sentiers sécuritaires ,que de prendre des risques daller saventurer sur les plans deaux ,ouest la logique la dedans ,a chaque année ,il y a toujours ds gens qui perde la vie ……………..

Lynn
Invité
Lynn

Il y avait 6 personnes pas 12 et 5 skidoo me semble avoir entendu à 98.5fm

Sylvaine Bouchard
Invité
Sylvaine Bouchard

Je pense qu’ils n’ont pas été prudent et qu’ils ne le sont pas toujours pour avoir été se lancer sur ce plan d’eau tous recommence la prudence aux nouvelles et avec température douce c’est sûr que la glace amincit et la sloche arrive dommage mais heureux que personnes a perdu la vie