Roger Nicolet s’éteint à 88 ans

Par Dany Jacques
Roger Nicolet s’éteint à 88 ans
Roger Nicolet est décédé samedi dernier. (Photo : Le Reflet du Lac/Archives- Dany Jacques)

HOMMAGE. La MRC de Memphrémagog a perdu un grand bâtisseur avec le décès de Roger Nicolet à l’âge de 88 ans, samedi dernier.

On ne connaît pas la cause exacte de sa mort. Il est soudainement décédé à son domicile d’Austin, selon les informations obtenues.

Cette personnalité a marqué Austin à titre de maire pendant 33 ans, la MRC comme préfet pendant 18 ans ans et la province de Québec ayant notamment présidé des commissions publiques enquêtant sur les inondations du Saguenay en 1996 et le verglas de 1998.

Ingénieur de profession, M. Nicolet cumulait 62 ans de métier. Il était encore actif à son bureau de Montréal jusqu’à son décès.

Sur le plan professionnel, on lui doit notamment la responsabilité de quelques chantiers d’envergure comme l’étude sur les problèmes de structure sur les ponts levants de la voie maritime du Saint-Laurent.

Suivront la gérance du complexe de la place Ville-Marie à Montréal, la réalisation d’une étude pour la traversée du fleuve Saint-Laurent par la route Transcanadienne ainsi que la coordination de l’étude et la construction du tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine.

Tout au long de sa carrière, il a aussi assumé la responsabilité de projets d’envergure comme la place Bonaventure et le village olympique à Montréal, la Tour du CN à Toronto, la Pyramide du Louvre à Paris et la Tour internationale de Téhéran en Iran.

Même s’il a travaillé sur des chantiers aux quatre coins du globe, une des plus grandes fiertés de cet homme est son engagement municipal à titre de maire d’Austin de 1976 à 2009.

Funérailles

Les personnes désirant rendre un dernier hommage au regretté Roger Nicolet pourront le faire à Montréal, à Magog ainsi qu’à l’Abbaye Saint-Benoît-du-Lac, la semaine prochaine.

La famille accueillera les visiteurs au Centre funéraire Côte-des-Neiges à Montréal le jeudi 30 janvier, ainsi qu’au Complexe funéraire Ledoux de Magog le vendredi 31 janvier (18 h à 21 h) et le samedi 1er février (10 h à midi) afin de recevoir les témoignages de sympathie.

Suivront les funérailles en l’église abbatiale de Saint-Benoît-du-Lac, le samedi 1er février à 14 h.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des