Compteurs d’eau résidentiels: le recrutement de volontaires au ralenti à Magog

Par Pierre-Olivier Girard
Compteurs d’eau résidentiels: le recrutement de volontaires au ralenti à Magog
Marco Prévost prévoit que les premiers compteurs d'eau résidentiels seront installés au cours des prochains mois. (Photo : Le Reflet du Lac – Archives/Dany Jacques)

CONSOMMATION. Le recrutement de volontaires pour l’installation de compteurs d’eau résidentiels se fait au ralenti à Magog. À ce jour, 124 personnes ont accepté l’invitation, ce qui représente le tiers de l’objectif de la Municipalité.

Lancée en mai dernier, la campagne «Chaque gestion compte» vise à trouver 380 propriétaires. Ces derniers deviendront en quelque sorte des cobayes puisque leur consommation d’eau sera analysée en temps réel, mais sans être chargée.

Des données précises qui permettront à la Municipalité de mieux définir ses actions pour réduire la consommation d’eau sur son territoire. «On savait dès le départ que le recrutement serait difficile, car les gens sont déjà très occupés. Il y a eu une belle vague d’acceptation dès le lancement, mais les inscriptions ont stagné dans les derniers mois», constate le directeur de l’environnement et de l’aménagement du territoire, Marco Prévost.

Ce dernier soutient que cette tendance est observée aux quatre coins du Québec. Heureusement, il existe d’autres options aux Municipalités pour réaliser des échantillonnages, qui sont toutefois «plus onéreux ou moins précis», selon M. Prévost.

«C’est toujours plus intéressant d’avoir des compteurs directement dans les résidences, car ce sont des statistiques qui nous manquent à l’heure actuelle, admet le directeur. Ces données vont nous permettre d’avoir un portrait global de la consommation d’eau potable, selon le type de résidence et les différents quartiers.»

«Et ce sera très formateur pour les volontaires, car ils verront l’impact de leurs gestes au quotidien. Sans compter que leur aide nous permettra de sensibiliser la population à adopter de meilleures pratiques à travers de simples petits gestes», poursuit-il.

Rappelons que cette démarche s’inscrit dans la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable, ayant vu le jour en 2011. La première phase a d’abord été lancée auprès des industries, commerces et institutions (ICI) où des compteurs ont été installés.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
alain milette Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
alain milette
Invité
alain milette

Je suis très surpris de voir que seulement 124 personnes se sont inscrites. Si il y a un geste pro-actif en environnement à la Ville c’est bien celui-ci. Si les récalcitrants pensent que c’est pour espionner les gens sur leurs habitudes et leur intimité, dites vous bien que c’est déjà fait avec le cellulaire, votre carte de crédit et débit. Partout où vous allez quelqu’un peut vous retracer en un instant. Le jour où les élus feront l’annonce d’une augmentation de la taxe d’eau parce qu’on gaspille trop et que ça coûte cher les produits de filtration, vous n’aurez que… Read more »