Des sols plus propres sous l’ancien garage municipal de Magog

Par Dany Jacques
Des sols plus propres sous l’ancien garage municipal de Magog
La facture ayant considérablement bondi, la mairesse de Magog apprécie la contribution financière supplémentaire de Québec, ici représenté par le député Gilles Bélanger.

ENVIRONNEMENT. Le gouvernement du Québec bonifie son aide financière pour que Magog réalise l’une des plus importantes opérations de décontamination des sols de son histoire sur le site de l’ancien garage municipal.

Cette contribution triple presque pour atteindre 2,8 millions de dollars, car la facture totale s’élève aujourd’hui à 4,8 M$. Cette hausse s’explique par de nouvelles analyses plus poussées et pour mieux définir les techniques de décontamination à utiliser au 520, rue Saint-Luc à Magog.

C’est le député d’Orford, Gilles Bélanger, qui a fait cette annonce mercredi en compagnie de la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm. Le représentant de la CAQ a rappelé que cette somme permettra d’assainir ces sols et d’aménager un parc public. «Il s’agit d’un très bon coup de pouce, surtout qu’on y a découvert une forte quantité d’hydrocarbures pétroliers», résume M. Bélanger.

Pour sa part, la première magistrate est convaincue que cet important chantier améliorera la qualité de vie d’un quartier résidentiel. «On protégera davantage l’environnement en nettoyant le sol, mais en plantant aussi des arbres dans un futur espace vert, luttant ainsi contre les îlots de chaleur», ajoute Mme Hamm.

Amorcé l’automne dernier, ces travaux consistent notamment au traitement de près de 5000 mètres cubes de sols contaminés et d’eau souterraine contaminée, au démantèlement d’une installation pétrolière, au soutènement d’un bâtiment et à la réalisation d’un suivi environnemental. S’ajoutera un système de traçabilité pour s’assurer que des sols contaminés ne se retrouvent dans les lieux non autorisés.

Une partie des travaux se terminera au printemps prochain, mais la décontamination sous le bâtiment se poursuivra un bon deux ans. Le chantier est actuellement en pause en raison de la période hivernale.

Le directeur de l’environnement et de l’aménagement du territoire à la Ville de Magog, Marco Prévost, attribue la contamination des sols à la présence de l’ancien garage municipal à cette adresse pendant quelques décennies. De lointaines activités commerciales derrière le bâtiment ont également contribué au problème par le passé.

Il assure toutefois que la présence de mazout, d’essence et d’huile à chauffage n’ont jamais contaminé un affluent du ruisseau Rouge, situé à proximité de l’ancien garage municipal.

Cet emplacement abrite aujourd’hui les services municipaux de l’environnement, du génie, de l’urbanisme ainsi que des permis et inspection.

 

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Monalex Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Monalex
Invité
Monalex

Peut-être qu’un des deux comparses peut s’occuper du carrefour Macdo????