Tribune libre: se mobiliser pour éviter l’irréparable à Cherry River

Par Pierre-Olivier Girard
Tribune libre: se mobiliser pour éviter l’irréparable à Cherry River
Il est possible de nous envoyer une lettre d'opinion à l'adresse suivante: djacques@lerefletdulac.com

Vous vous souvenez tous de la démolition de la maison ancestrale Boileau à Chambly, qui a fait les manchettes dans les médias québécois comme étant un affront à notre passé et le peu de considération que nous avons pour nos vieilles maisons!

Suite à cette catastrophe, le 3 décembre 2018, je me suis présenté au conseil de ville d’Orford et j’y ai fait une demande de citation pour que la petite maison blanche (circa 1896) soit reconnue comme maison historique et ainsi préservée de la démolition.

Il faut mentionner que celle-ci a été souvent menacée de démolition dans le passé.

La réception de la part du conseil a été correcte sans plus. N’ayant reçu aucune nouvelle, le

6 mai 2019, une nouvelle demande a été déposée au conseil! Lettre morte!

J’apprends que la Municipalité a décidé de proposer la démolition de la petite maison blanche pour faire place à un centre communautaire soi-disant que la petite maison était pour certains une forme de «nostalgie du passé». Quel manque de considération pour notre histoire!

Lors de la construction de la petite maison, soit en1896, il faut mentionner que le village de Cherry River prenait sa place dans la région. On pouvait compter plusieurs scieries et plusieurs fabriques de tonneaux et barattes à beurre.

J’ose espérer que la population d’Orford sera en mesure de faire réaliser à nos décideurs qu’ils vont commettre un geste irréparable sur notre passé pour faire place à la modernité.

Sans pour cela connaître la richesse de l’histoire du village de Cherry River.

À Orford, nous avons pourtant un terrain de balle molle qui n’est pratiquement jamais utilisé et  qui est situé à proximité de la mairie? Voilà un endroit judicieux.

J’appelle la population d’Orford  à  se mobiliser pour éviter l’irréparable, ce qui est une chose courante au Québec: la destruction de notre passé! Nous serons un peuple sans histoire, bravo!

 

Bertrand Larivée

Cofondateur de la Société d’histoire d’Orford

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des