La Guignolée des Chevaliers a toujours sa raison d’être

Par Patrick Trudeau
La Guignolée des Chevaliers a toujours sa raison d’être
Plusieurs bénévoles étaient affectés au tri des denrées non périssables. Le maître d'œuvre Yvon Bélair (à gauche) apparaît en compagnie de quelques-uns d'entre eux au sous-sol de l'église Saint-Jean-Bosco. (Photo : Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau)

GÉNÉROSITÉ. Yvon Bélair passe par toute la gamme des émotions chaque année, lorsque se déroule la traditionnelle Guignolée des Chevaliers de Colomb de Magog. Et celle du 1er décembre dernier ne faisait pas exception à la règle.

«Tous les jours à notre atelier (où l’on amasse des meubles usagés pour les redonner aux moins nantis), je côtoie la misère humaine, des gens qui ont de la difficulté à joindre les deux bouts. Et aujourd’hui, je suis entouré de générosité. Par ceux qui donnent de leur temps, et par ceux qui font des dons en argent et en nourriture», louange le maître d’œuvre de la Guignolée magogoise.

Avec 9600 $ en argent et 11 700 items, la récolte de 2019 a été un peu moins fructueuse que celle de 2018 (12 000 $ et 12 800 items). Rien toutefois pour ébranler Yvon Bélair, dont l’optimisme n’a d’égal que le grand cœur. «On va s’ajuster dans le nombre de nos paniers de Noël. Les gens donnent ce qu’ils peuvent et c’est normal que ce soit variable d’une année à l’autre», fait-il valoir.

Selon le Grand Chevalier, 90 % du territoire de Magog a été couvert par les solliciteurs. Au total, quelque 125 bénévoles ont participé aux différentes étapes de la journée (tri, cueillette de dons, etc.). «Il y a certains secteurs qui n’ont malheureusement pu être sollicités, faute de personnel. Mais ça, c’est une problématique qui est vécue par de nombreux organismes. Nos bénévoles ont quand même fait tout un travail et j’en profite pour les remercier. Merci également aux personnes qui ont fait des dons», a lancé Yvon Bélair.

Notons que la distribution des Paniers des Chevaliers s’effectuera les 14 et 15 décembre prochains.

Dans la même veine, on vous rappelle que la Guignolée des médias aura lieu ce jeudi 5 décembre, un peu partout à travers le Québec.

À Magog, les citoyens seront sollicités au coin des rues Sherbrooke et Calixa-Lavallée (devant le Provigo), entre 11 h et 13 h 30 seulement.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des