Pas de combo popcorn/alcool au Cinéma Magog

Par Pierre-Olivier Girard
Pas de combo popcorn/alcool au Cinéma Magog
Les derniers mois ont donné lieu à une hausse de la fréquentation dans les trois salles du Cinéma Magog. (Photo : Le Reflet du Lac – Pierre-Olivier Girard)

AFFAIRES. Les cinéphiles qui espéraient pouvoir écouter un film, tout en sirotant une boisson alcoolisée, devront se faire à l’idée. Le Cinéma Magog ferme la porte à ce nouveau concept, qui sera mis à l’essai pour la première fois à Montréal par Cineplex.

Le propriétaire du commerce du centre-ville, François Pradella, avait songé à agrémenter sa programmation de ce nouveau service, évidemment réservé aux 18 ans et plus. Toutefois, il a rapidement réalisé que les démarches pour obtenir les autorisations nécessaires sont loin d’être simples. «Pour avoir visité quelques cinémas en Europe, c’est la coutume de servir du vin avec du popcorn. Mais ici, ce n’est pas envisageable, car c’est vraiment trop complexe», soutient François Pradella.

«Il faut aménager un endroit précis où l’alcool sera servi et consommé, donne-t-il comme explications. Il y a aussi des restrictions sur certains films. De plus, ce serait compliqué pour mes employés, dont certains sont âgés de 17 ans. Je suis convaincu que le concept attirerait une nouvelle clientèle, mais les bénéfices seraient-ils à la hauteur des investissements nécessaires? J’en doute.»

 

Une clientèle à la hausse

Au lieu de miser sur l’alcool, M. Pradella compte investir dans sa programmation. Ses efforts en ce sens lui ont permis d’augmenter son audience au cours des derniers mois. «Nous avons fait quelques changements qui rapportent, constate le responsable. Par exemple, on présente davantage de films en anglais. On met aussi l’accent sur les films de voyage et de famille.»

Son souhait est aussi d’offrir des productions de moins grande envergure, mais qui peuvent attirer leur lot de curieux. «Les grands films, ce n’est jamais un problème, car nous les offrons en même temps que tout le monde. Le plus difficile, ce sont les films de moyenne sortie, dont les copies disponibles sont très limitées au Québec. Ce ne sont pas les films qui vont attirer des foules, mais ça peut faire une différence entre un bon ou un mauvais week-end», explique celui qui souhaite aussi projeter davantage de documentaires à court terme.

En plus d’offrir un cinéma VIP où l’alcool est servi, le concept «The Rec Room» par Cineplex comprend notamment des restaurants, des jeux d’arcade, des tables de billard et un espace de réalité virtuelle. La première ouverture est prévue en 2022, au Royalmount.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des