Encore des défis à relever malgré des statistiques favorables

Par Dany Jacques
Encore des défis à relever malgré des statistiques favorables
Le directeur du service du développement économique de la MRC de Memphrémagog, Jean Hogue. (Photo : gracieuseté)

ÉCONOMIE. Selon l’Institut de la statistique du Québec, la MRC de Memphrémagog figure une fois de plus parmi les régions ayant les statistiques économiques les plus favorables dans la province.

Le directeur du service du développement économique de la MRC de Memphrémagog, Jean Hogue, émet toutefois quelques réserves même si la population est en croissance, que le revenu par habitant figure parmi les cinq plus hauts au Québec et que le taux de travailleurs à 73 % est considéré comme du plein emploi.

«Notre portrait est positif, mais des préoccupations demeurent. D’importants enjeux associés à l’emploi existent actuellement. Nous devons relever ces défis aujourd’hui, pas dans 15 ans», prévient M. Hogue.

Il avise les entrepreneurs et les industriels de se positionner pour combler les besoins de main-d’œuvre. Selon lui, les solutions passent par l’embauche des retraités, le virage vers l’automatisation et l’intelligence artificielle ainsi que par l’attraction et la rétention des nouveaux arrivants.

Jean  Hogue informe que la MRC table actuellement sur quelques projets et programmes pour aider les entreprises à combler leurs besoins. Il mise notamment sur les retraités, qui sont nombreux à s’installer dans la région. «Il faut tirer profit de cette présence, surtout que les 65 ans et plus représentent plus d’un quart de notre population totale», spécifie-t-il.

Hogue invite toutefois les entreprises à faire preuve de souplesse et d’ouverture d’esprit pour s’adapter à cette main d’œuvre, comme des horaires flexibles et du temps partiel. «Ils sont compétents et tout près; à nous d’en profiter», suggère-t-il.

Le responsable du développement économique de la MRC assure que la MRC s’investit de plus en plus dans son rôle de soutien envers les entreprises. «Nous serons proactifs dans notre mission de créateur d’opportunités», lance-t-il.

Pour ce faire, la MRC discute de plus en plus sur la scène régionale, plutôt que de s’isoler dans son coin. «On s’entraide davantage entre MRC. Une vision estrienne sera beaucoup plus payante pour attirer des entreprises et de la main-d’œuvre», estime-t-il.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Pierre Migneault Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Pierre Migneault
Invité
Pierre Migneault

Le Quartier des Tisserands….comme incubateur de divers projets socio-économiques ? Qu’attendez-vous, assez, c’est asses, dirait Edmund Alleyn….gens de Magog-Ouest…et de Magog-Est…pour en faire un joyau , en terre abénakis, et en eau prodigieuse…pour un faire un incubateur-initiateur de projets socio-économiques d’envergure internationale, en diversité bio-ethno-culturelle…à la Pierre Dansereau… Pépé psy appalachien, qui « fouine », depuis les années 60, votre région privilégiée, vouée à un rôle prédominant…et juste partage… Le Monstre du Lac Memphrémagog…vous parle…et vous ne l’écoutez pas ? ..Comme Démocrite en rictus, je vous le dis, réveillons-nous, les Abdéritains estriens? La planète, en crise migratoire, nous interpelle?