Les Fermières invitent «le gars qui tricote»

Par Patrick Trudeau
Les Fermières invitent «le gars qui tricote»
«Le gars qui tricote» sera l'invité spécial de l'exposition d'artisanat, ce week-end à La Ruche. (Photo : tirée de Facebook - Le gars qui tricote)

ARTISANAT. Le Cercle de fermières (CFQ) de Magog a pris les grands moyens pour en mettre plein la vue lors de son exposition annuelle d’artisanat, qui aura lieu ce week-end (19 et 20 octobre) à l’école secondaire de La Ruche.

En plus d’utiliser un nouvel emplacement (auparavant au sous-sol de l’église Saint-Jean-Bosco), le comité organisateur a fait appel à Guy Charbonneau, surnommé «le gars qui tricote», à titre d’invité spécial.

Bien connu dans le domaine du tricot, du tissage et du filage, M. Charbonneau offrira des démonstrations de ses principales techniques, tout en donnant une conférence sur les trucs et les astuces du tricot, le samedi après-midi.

Ouvert à tous, le Salon de l’artisanat de Magog est accessible gratuitement de 9 h à 17 h les deux jours.

Des dizaines d’artisanes, affiliées au Cercle de fermières de Magog, y offriront leurs œuvres artisanales et vous fourniront, sait-on jamais, quelques bonnes idées cadeaux à deux mois de la période des Fêtes.

 

Toujours aucun local

Par ailleurs, les membres du CFQ Magog sont toujours à la recherche d’un nouveau local, deux mois après avoir quitté d’urgence leur quartier général des 20 dernières années.

Au moment d’écrire ces lignes, l’organisme continuait d’étudier certaines propositions et gardait espoir de trouver une solution.

Hébergées gratuitement dans l’ancienne école La Relance, les fermières magogoises ont dû déménager et entreposer leurs équipements au mois d’août, après que l’endroit ait été réquisitionné temporairement pour dépanner les élèves et le personnel de l’école primaire Saint-Pie-X.

Cette école, rappelons-le, fait l’objet d’importants travaux de rénovation et d’agrandissement.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des