Ruisseau Castle: le MTQ et le Mont-Orford assurent respecter l’environnement

Par Dany Jacques
Ruisseau Castle: le MTQ et le Mont-Orford assurent respecter l’environnement
L’Association pour la protection et l’aménagement du ruisseau Castle (APARC) a notamment ciblé les actuels travaux effectués au Mont-Orford comme responsable de la marée brune qui apparaît dans son cours d’eau après de fortes pluies. (Photo : gracieuseté - APARC)

ENVIRONNEMENT. Ciblés comme principaux responsables du problème de sédimentation dans le ruisseau Castle, le ministère des Transports du Québec (MTQ) et la Corporation Ski & Golf Mont-Orford assurent au contraire réaliser des travaux dans les règles de l’art.

Le directeur général du Mont-Orford, Pascal Mongeau, est convaincu que son équipe, les ingénieurs, l’entrepreneur et les spécialistes consultés ont tout mis en œuvre pour respecter les règlements en matière de protection de l’environnement, surtout que le domaine skiable est situé dans un parc national. «On a pris toutes les précautions, insiste-t-il. Nous sommes confortables avec nos actuels travaux de 11 M$ effectués dans la montagne et pour améliorer notre chalet.»

Mongeau admet que la station de ski peut contribuer à la sédimentation du ruisseau Castle, plus particulièrement lors de fortes pluies et à la fonte des neiges. «Mais nous ne pouvons pas contrôler la nature et nous ne sommes pas l’unique responsable dans ce dossier, prévient-il. L’urbanisation et la construction de maisons en bordure du ruisseau Castle contribuent également au phénomène de la sédimentation.»

Quant à Simon Blouin, le directeur général adjoint à la Corporation Ski & Golf Mont-Orford, il rappelle la présence d’un bassin qui capte la sédimentation et qui est vidé deux fois par année. «On applique aussi annuellement de nombreuses mesures de protection pour freiner l’érosion et réduire la sédimentation, détaille-t-il. On ensemence régulièrement, on nettoie nos fossés et on entretient nos barrières de déviation d’eau dans nos pistes.»

La direction de la station touristique rappelle que la relance du Mont-Orford est un choix de société que la population a décidé de maintenir en bonne santé financière. Selon elle,  la station de ski et le club de golf génèrent d’importantes retombées économiques, emploient beaucoup de gens et gardent les gens en santé et loin des hôpitaux. «Le Mont-Orford est un moteur économique pour la région. Soyez assurés qu’on veut protéger son environnement», clame M. Mongeau.

 

Des dispositions pour éviter des sédiments sur la 10

Le MTQ construit deux ponceaux sous l’autoroute 10 à la hauteur du km 113, juste avant la bretelle de la sortie 115 en direction est. Cette structure, qui sera remplacée par deux ponceaux, est située au-dessus du ruisseau Sinueux, un affluent du ruisseau Castle.

La première étape est complétée, tandis que le second chantier s’est déroulé plus récemment, du 2 au 13 septembre.

La conseillère en communication du MTQ, Dominique Gosselin, assure que l’entrepreneur sur le terrain est obligatoirement tenu de respecter plusieurs clauses en matière de protection de l’environnement. Elle cible notamment la disposition des sols contaminés, le contrôle de l’érosion et des sédiments. Il a aussi installé des barrières à sédiments pour les empêcher d’atteindre le cours d’eau.

«Des experts en environnement du Ministère ont réalisé des visites sur le terrain durant les travaux pour s’assurer que les installations en place étaient conformes aux clauses du devis et pour vérifier la présence de sédiments relâchés dans le cours d’eau (ruisseau Sinueux), ce qui n’a pas été observé», explique Mme Gosselin.

Au Canton d’Orford, la mairesse Marie Boivin rappelle que la gestion des sols et de l’érosion est une priorité dans la municipalité. «Nous ne connaissons pas la source exacte responsable de cette sédimentation, mais nous sommes constamment aux aguets pour surveiller les chantiers. On va augmenter notre vigilance et ce sera toujours tolérance zéro», insiste-t-elle.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des