Isabelle Bernier s’offre un deuxième tour du lac en solo

Par Patrick Trudeau
Isabelle Bernier s’offre un deuxième tour du lac en solo
Sylvie Leduc (à gauche) et Mariane Lacasse (à droite) ont été parmi les accompagnatrices d'Isabelle Bernier lors de son tour du lac Memphrémagog en solo. (Photo : gracieuseté)

COURSE. Après avoir été la première femme à réaliser le tour du lac Memphrémagog à la course en solo, l’an dernier, Isabelle Bernier a réédité son exploit il y a une dizaine de jours, en complétant plus de 120 km en moins de 15 heures.

Toujours à la recherche de défis, la coureuse magogoise a été servie à souhait, puisque la journée qu’elle avait ciblée, le 2 septembre, a été l’une des plus pluvieuses de l’été. «Je crois que la pluie a cessé une quarantaine de minutes avant mon arrivée (en soirée). Ce fut très difficile mentalement. Je pensais régulièrement à mes deux filles pour me motiver à continuer», explique-t-elle.

«C’était aussi très froid pour les personnes qui m’accompagnaient à vélo ou en se relayant à pied. Je leur lève mon chapeau», souligne la Magogoise de 41 ans.

Comme ce fut le cas en 2018, Isabelle Bernier a utilisé le même parcours que le Relais du lac Memphrémagog, afin d’attirer l’attention sur cet événement qui aura lieu le 21 septembre prochain.

Elle souhaitait aussi promouvoir l’organisme JEVI, qui travaille en prévention du suicide. Mme Bernier, précisons-le, a perdu un frère et une sœur par suicide au cours des dernières années.

Enfin, cet exploit en solo s’avérait une excellente préparation pour la Diagonale des fous, une course de 165 km à laquelle elle prendra part, le 18 octobre prochain à l’Île de la Réunion. «Cette épreuve comportera 9576 mètres de dénivelé positif. Quand on y pense, c’est apeurant et excitant à la fois», lance cette infatigable coureuse.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des