Élyse L’Espérance devient ambassadrice de Parkinson Estrie

Par Pierre-Olivier Girard
Élyse L’Espérance devient ambassadrice de Parkinson Estrie
Élyse L'Espérance et son père André ont pris part à une marche autour du lac des Nations à Sherbrooke, le 7 septembre dernier, au profit de Parkinson Estrie. (Photo : gracieuseté)

CAUSE. En support à son père qui est atteint de la maladie, la jeune femme d’affaires Élyse L’Espérance devient ambassadrice de Parkinson Estrie.

Pour souligner ce nouvel engagement, la propriétaire de Pal + a pris le départ d’une grande marche, le 7 septembre dernier, en compagnie de son paternel, André L’Espérance. Ce dernier est considéré comme un grand bâtisseur de l’industrie touristique dans la région estrienne, ayant notamment été l’artisan de l’Orford Express, du bateau Le Grand Cru et de l’Hôtel Espace 4 Saisons près du Mont-Orford.

«J’en ai d’abord parlé avec mon père, car je voulais m’assurer qu’il serait à l’aise avec les répercussions de cette implication publique sur des aspects plus privés de sa vie. Loin de me dissuader, il m’a encouragée à accepter le rôle de promouvoir la mission essentielle de Parkinson Estrie», raconte Élyse L’Espérance.

Pour le président de l’organisme, Jacques Huppertz, l’arrivée de cette nouvelle joueuse dans l’équipe représente une excellente nouvelle. «Nous avons toujours pu compter sur l’appui de personnalités engagées. Mais voilà qu’en plus d’être une source de fierté pour nos bénévoles, le rayonnement de notre nouvelle ambassadrice ajoutera notoriété et crédibilité à nos actions. Je nous souhaite une longue association et la réalisation de beaux projets ensemble», se réjouit M. Huppertz.

Rappelons qu’André L’Espérance a cédé les rennes de ses entreprises à sa fille en 2018, en raison de la maladie.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des