Arrêté pour agression sexuelle présumée dans un salon de coiffure à Magog

Par le reflet du lac
Arrêté pour agression sexuelle présumée dans un salon de coiffure à Magog
L'homme de 48 ans demeurait à Magog depuis environ six mois avant son arrestation. (Photo : gracieuseté – Régie de police de Memphrémagog)

FAITS DIVERS. Un homme demeurant à Magog depuis peu a été arrêté vendredi dernier (6 septembre) en lien avec une présumée agression sexuelle survenue dans un salon de coiffure de Magog.

Selon ce que rapporte le lieutenant Sylvain Guay, de la Régie de police de Memphrémagog, les événements reprochés remontent au 14 août dernier. Le suspect aurait tenu des conversations de nature sexuelle «très explicites» avant de s’adonner à des attouchements sur la coiffeuse. Cette dernière a alors porté plainte.

«Le suspect s’est assuré d’obtenir une carte d’affaires de la coiffeuse qu’il a gardée en sa possession. Lors de son arrestation et la perquisition de sa chambre à l’Hôtel Union, nous avons saisi près d’une dizaine de cartes de coiffeuse de Magog, de la Rive-Sud et de Montréal», rapporte le lieutenant Guay.

En ce sens, les enquêteurs ont des raisons de croire que l’homme de 48 ans aurait pu faire d’autres victimes. Ainsi toute personne qui reconnaîtrait cet homme et qui aurait été témoin de tout comportement inapproprié est invitée à communiquer avec le sergent détective Sébastien Pelletier au 819 843-3334, poste 254.

Ayant été formellement accusé d’agression sexuelle et harcèlement au palais de justice de Sherbrooke, lundi matin, Stéphane Édouard Pratt restera derrière les barreaux en attendant la suite des procédures. Sa requête pour remise en liberté est prévue le 13 septembre.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Mimi Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mimi
Invité
Mimi

S’il est présumé innocent, pourquoi sa photo est-elle diffusée ? Quelle est la signification de la présomption d’innocence?