Le textile n’est pas mort à Magog: l’entreprise veut combler une vingtaine de postes

Par Dany Jacques
Le textile n’est pas mort à Magog: l’entreprise veut combler une vingtaine de postes
Soft Tex recherche activement une vingtaine de journaliers pour produire ses 16 000 oreillers quotidiennement. (Photo : Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

INDUSTRIE. Une entreprise magogoise poursuit discrètement la tradition du textile dans la région, même si le vaste bâtiment de l’ancienne Dominion Textile a mis un terme à cette vocation historique en 2011.

Le manufacturier d’oreillers Soft Tex existe même depuis 2006 dans l’une des sections de l’ex-CS Brooks à Magog. Toujours en place aujourd’hui, un propriétaire américain a démarré la production de produits rembourrés avec une vingtaine de travailleurs.

Selon la gestionnaire Jacqueline Deschênes, l’entreprise a poursuivi sa croissance pour atteindre un sommet de 80 personnes en 2018. «Nous comptons actuellement sur 65 salariés, mais nous cherchons une vingtaine de personnes supplémentaires pour satisfaire la demande de nos clients», mentionne-t-elle.

Soft Tex produit essentiellement des oreillers bas de gamme et de prestige à des clients comme Walmart, Canadian Tire, La Baie, Winners, Marshall et Tigre Géant. La production moyenne s’élève à 16 000 oreillers par jour, ce qui représente quatre millions d’oreillers par année!

L’entreprise magogoise recherche activement une vingtaine de journaliers pour assurer sa croissance. Afin d’attirer de la main-d’œuvre, tout en conservant ses bons éléments, Soft Tex offre des horaires flexibles, des bonus d’assiduité, des vendredis de congé aux 60 ans et plus, ainsi qu’un taux horaire plus élevé que le salaire minimum.

Le besoin est tellement criant que Lucie Payeur a été embauchée quatre jours par semaine à titre de recruteuse. Son travail consiste à embaucher du personnel. Elle tente d’attirer des travailleurs en leur disant qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme d’études secondaires pour travailler dans cette usine. «De plus, nous avons un environnement de travail sain, silencieux et sécuritaire avec un produit ne contenant aucun produit toxique», assure-t-elle.

 

Partager cet article

2
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
carole ainslie Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
carole ainslie
Invité
carole ainslie

bonjour embauchez vous encore pour le poste de jour.

carole ainslie
Invité
carole ainslie

je suis interresser pour le quart de travail de jour seulement