Tribune libre: la rue Lévesque, un véritable champ de mines

Par le reflet du lac
Tribune libre: la rue Lévesque, un véritable champ de mines

La rue Lévesque est cette petite rue, parallèle au chemin Southière, rejoignant la route 112, qui est une artère importante de Magog et qui abrite la caserne des pompiers.

Elle est de moins en moins utilisée – pour ne pas dire inutilisable par les gens de la rue Desjardins et du Versant.  Deux tronçons ont été refaits, dont celui de la caserne des pompiers.

La rue Lévesque est à peu près inutilisée par tous ceux qui ont à cœur de protéger leur véhicule et leur corps pour les cyclistes. Et qui choisissent d’utiliser le chemin Southière, provoquant là aussi un trafic très intense.  Tout comme sur la rue du Versant qui connaît un afflux important depuis la construction des condos sur François-Hertel.

À quand la réfection de cette petite rue au nom honorable et qui provoque engorgement et insatisfaction des citoyens du secteur?

Ces travaux pourraient être faits à un coût raisonnable étant donné sa longueur, ce qui favoriserait un meilleur flux de circulation.

 

Francine Breton

Magog

Partager cet article

2
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Lulu BélandJacqueline Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jacqueline
Invité
Jacqueline

Et bien, il y a au moins deux champs de mines à Magog. La rue Yvette, autrefois chemin Paul dans l’ancien canton de Magog, est, je crois, oubliée. Nous voyons, à certains endroits, le chemin de terre d’il y a 40 ans. Ce sont rien de moins que des trous, des crevasses, des ondulations de chaque côté de la rue … qui forment cette rue.

Lulu Béland
Invité
Lulu Béland

Bien d’accord avec vous, j’ai habité 3 ans sur la rue Desjardins, empruntant, le moins souvent possible , la rue Lévesque, vue son pitoyable état. Faut dire que les touristes ne passent pas par cette rue. On refait quasi à chaque année une portion de la 112 soit à l’approche du centre-ville de Magog. Nouveau pavage, réparation des crevasses. On déploie le tapis rouge pour le touriste. Mais les rues empruntés par le simple citoyen bof! Et que dire de la rue Bowen….. Enfin