Divorce prématuré entre la Régie de l’Est et son directeur

Par Pierre-Olivier Girard
Divorce prématuré entre la Régie de l’Est et son directeur
Le maire du Canton de Hatley, Martin Primeau (Photo : Le Reflet du Lac - Archives/Dany Jacques)

INCENDIE. Un peu plus d’un an après avoir embauché son premier directeur en Éric Richard, la Régie intermunicipale de prévention et de protection incendie Memphrémagog Est doit déjà dénicher un remplaçant.

Selon le président de la Régie, Martin Primeau, les deux parties ont convenu «d’un commun accord» de mettre fin à l’entente de travail. Sans entrer dans les détails pour respecter un accord de confidentialité, il explique que ce dénouement était préférable dans les circonstances. «Il y avait une incompatibilité entre la vision de M. Richard et celle de la Régie. C’était une personne très compétente qui avait sa façon de travailler et qui savait où elle s’en allait, tout comme la Régie», soutient M. Primeau, tout en pesant ses mots.

Évidemment, ce départ imprévu oblige l’organisation à retourner en processus d’embauche. Une situation qui occasionne, par le fait même, des retards dans des dossiers qui avaient été amorcés par l’ancien directeur.

Ce dernier, en attendant la nomination d’un nouveau patron, est remplacé temporairement par Dany Brus, qui est également chef aux opérations dans le secteur de North Hatley. «Dany Brus fait un super travail, mais il occupe aussi un autre emploi. Dans ce contexte, il n’a pas autant de temps à donner, ce qui fait en sorte que certains dossiers sont retardés», admet le président.

La bonne nouvelle, selon Martin Primeau, est que cette séparation à l’amiable s’est conclue sans devoir sortir le chéquier. «C’est une belle entente qui n’a pas coûté cher. M. Richard n’avait pas beaucoup d’ancienneté, alors c’est plus facile de négocier dans ce contexte. Je ne peux pas en dire davantage, mais en terme d’argent, ce n’est pas quelque chose qui va faire une différence à la fin de l’année», conclut celui qui est également maire du Canton de Hatley.

Rappelons que M. Richard occupait un emploi à la Ville de Blainville comme chef aux opérations et à la formation avant son arrivée dans Memphrémagog, en mars 2018.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des