Justyne Lesage-Renaud poursuivra l’aventure au collégial

Par Patrick Trudeau
Justyne Lesage-Renaud poursuivra l’aventure au collégial
Justyne Lesage-Renaud aura le meilleur des deux mondes en août prochain alors qu'elle alimentera sa passion pour le baseball tout en entamant des études collégiales en soins infirmiers. (Photo : Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau)

BASEBALL. Rare joueuse à avoir fait sa marque parmi des équipes masculines de baseball au cours des dernières années à Magog, Justyne Lesage-Renaud continuera certainement de faire tomber les préjugés en participant au programme sport-études du Cégep de Saint-Georges-de-Beauce la saison prochaine.

La Magogoise de 17 ans vient d’être acceptée au sein de ce nouveau programme collégial de baseball, qui comptera seulement deux filles… et une douzaine de garçons.

Tout en permettant aux participants de s’entraîner au baseball durant toute l’année, ce volet sport-études est aussi affilié à la Ligue de baseball collégiale du Québec. «J’ignore si j’aurai la chance de jouer quelques matches la première année, puisqu’il y aura un camp d’entraînement au mois d’août, afin de déterminer la composition de l’équipe. Il risque aussi d’y avoir un certain écart entre une fille de 17 ans et des gars de 19-20 ans qui ont l’expérience du junior. Mais la bonne nouvelle, c’est que je vais pouvoir continuer de m’entraîner dans un sport que j’adore, tout en poursuivant mes études», a fait valoir celle qui est inscrite en soins infirmiers.

«Ça ne m’a jamais dérangé d’être la seule fille au sein d’une équipe masculine, car les gars ont toujours été respectueux à mon endroit. Mais j’avoue que j’étais très contente d’apprendre que je pourrais partager cette nouvelle expérience avec une autre fille», a reconnu la jeune athlète.

Des débuts en Floride

C’est lors d’un séjour en Floride, où elle a habité durant quelques années avec sa famille, que Justyne Lesage-Renaud a découvert la porte d’entrée du baseball, à l’âge de 10 ans.

Depuis ce temps, son intérêt n’a jamais diminué. «J’ai commencé là-bas en jouant à la balle molle, parce qu’aux États-Unis, les filles ne jouent pas au baseball. De retour au Québec (vers 13 ans), j’ai finalement pu m’inscrire au baseball mineur de Magog dans des équipes masculines», a raconté celle qui a fait partie des Cubs durant quelques saisons, avant de prendre une pause en 2019, faute d’équipe.

Au cours des dernières saisons à Magog, Justyne Lesage-Renaud a évolué comme receveur, 2e but et voltigeur. (Photo gracieuseté – Marco Bergeron)

En plus de son expérience avec les Cubs (masculins), la joueuse de 5’08 » a eu la chance de représenter l’Estrie à trois reprises lors des Championnats provinciaux féminins.

À moyen terme, elle aimerait bien être entraîneure auprès de jeunes joueuses, afin de redonner au suivant. «J’ai eu la chance d’être appuyée par quelques entraîneurs au fil des ans, dont Danny Dingman qui m’a beaucoup aidée à Magog. J’ai d’ailleurs participé à quelques ateliers de baseball féminin au printemps et je donne aussi un coup de main à l’occasion dans des pratiques pour jeunes filles», précise celle qui peut évoluer comme receveur, 2e but et voltigeur.

«Le baseball reste une passion pour moi. Je serais très heureuse si je pouvais servir d’exemple à des plus jeunes et les encourager à persévérer dans ce sport», a laissé entendre Justyne Lesage-Renaud.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des