Roger Girard complète son 28e triathlon longue distance

Par Dany Jacques
Roger Girard complète son 28e triathlon longue distance
Roger Girard a complété les 225 km du Triathlon extrême de Lac-Mégantic en 15 heures et 35 minutes. (Photo : gracieuseté – Michel Caron)

SPORTS EXTRÊMES. Le Magogois Roger Girard se dit très satisfait de son troisième triathlon extrême de Lac-Mégantic, le week-end dernier, même s’il a complété le parcours de 225 kilomètres un peu plus lent que les deux dernières années.

L’homme de 64 ans a pris 15 heures et 35 minutes pour parcourir les 3,8 km de nage dans le lac Mégantic, les 180 km de vélo et les 42 km à la course. Ce chrono le place au 73e rang du classement cumulatif (180 participants) et en seconde position de sa catégorie d’âge (60-64 ans).

«Je suis très content malgré mon heure de retard sur le premier de ma tranche d’âge. C’est très satisfaisant, car il s’agit d’un parcours difficile avec plusieurs pentes, incluant l’ascension du sommet du mont Mégantic à la course», racontait-il au lendemain de la compétition.

M. Girard manifestait également une grande fierté, car il a complété l’épreuve malgré des crampes et le retour d’une vieille blessure au genou.

Autre élément de fierté pour cet athlète d’endurance est le fait qu’il s’agissait de son 28e triathlon longue distance à vie. Il vise les 30 triathlons en 30 ans avec des épreuves en Norvège (3 août prochain) et en Utah (juin 2020).

Interrogé sur son endurance et sa longévité, Roger Girard avoue qu’il gère ses participations une année à la fois. «On verra pour la suite des choses. Mais je vous assure que je ferai des longues courses tant et aussi longtemps que le corps suivra. J’arrêterai quand j’arriverai tout croche au fil d’arrivée», confie-t-il.

Le Triathlon extrême Canada Man/Woman de Lac-Mégantic présente les mêmes distances qu’une épreuve Ironman ou un triathlon longue distance. Selon les participants, il est également plus difficile que les autres épreuves similaires, car le dénivelé total s’élève à 4000 mètres.

Le grand gagnant a été Jérôme Bresson avec un temps de 11 heures et 13 minutes.

Chez les femmes, Caroline Livesey a détrôné la double championne Lyne Bessette par seulement dix secondes. Son chrono s’est arrêté à 12 heures et 10 minutes.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Raynald Latulippe Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Raynald Latulippe
Invité
Raynald Latulippe

Bravo Roger !
Tout un athlète, tu as toute mon admiration