Christian Vachon poursuit son sprint vers le demi-million $

Par Pierre-Olivier Girard
Christian Vachon poursuit son sprint vers le demi-million $
Christian Vachon et Patrick Gravel (dg Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog) font plus que jamais équipe pour supporter les jeunes de la région. Ils sont photographiés ici avec des élèves de l'école primaire Brassard-Saint-Patrice. (Photo : Le Reflet du Lac - Pierre-Olivier Girard)

SOUTIEN. Ayant pris l’ambitieux pari de fracasser la barre du demi-million de dollars pour son 13e Relais du lac Memphrémagog, présenté le 21 septembre prochain, Christian Vachon peut respirer mieux. Son plus fidèle partenaire financier accepte, lui aussi, de voir plus grand.

Sur les trois prochaines années, la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog versera 140 000 $ à ce rendez-vous sportif. Il s’agit d’une hausse de plus de près de 70 000 $ comparativement à sa contribution des dernières années.

Pour Christian Vachon, cette bonne nouvelle est «la suite logique des choses», sachant que l’institution financière supporte la Fondation depuis ses débuts, en 2006. D’ailleurs, Desjardins deviendra le présentateur officiel de l’événement. «C’est un peu comme un mariage, puisque le Relais change de nom pour devenir le Relais Desjardins du Lac-Memphrémagog», lance à la blague M. Vachon.

«Au-delà de l’argent, c’est surtout l’engagement qui mérite d’être souligné. Chaque fois que la Fondation a levé des projets, Desjardins a embarqué. Ce soutien nous a vraiment facilité la vie», souligne-t-il.

 

À l’attaque du demi-million

Pour atteindre le demi-million de dollars lors du  Relais à venir, ce qui fracasserait les 340 000 $ recueillis en 2018, Christian Vachon a aussi sollicité une aide supplémentaire des participants. Ces derniers doivent recueillir davantage de dons pour prendre la ligne de départ, sans compter que le coût d’inscription a été augmenté.

«On venait de terminer la dernière édition du Relais lorsque j’ai lancé à un journaliste que je voulais 500 000 $ l’an prochain. J’étais peut-être un peu trop excité sur le coup, mais aujourd’hui, je demeure convaincu que l’on va réussir. Chaque fois que la Fondation s’est lancé des objectifs, elle a pris les moyens pour les atteindre», assure le chef d’orchestre de cette compétition.

Rappelons que le 13e Relais coïncidera avec l’inauguration de la nouvelle piste d’athlétisme de l’école secondaire La Ruche. Celle-ci a été construite au coût de 2 M$.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des