Sauvetage au parc national du Mont-Orford: la victime rescapée

Par Pierre-Olivier Girard
Sauvetage au parc national du Mont-Orford: la victime rescapée
(Photo : Le Reflet du Lac - Archives/Pierre-Olivier Girard)

FAITS DIVERS. La femme d’une quarantaine d’années, qui s’est blessée à une cheville ce matin lors d’une randonnée au parc national du Mont-Orford, a été secourue et conduite à l’hôpital par les services d’urgence.

La femme effectuait la montée du sentier du «Pic de l’ours» en compagnie d’un groupe scolaire, lorsque l’incident s’est produit vers 11 h. Selon le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Magog, Steve Lavoie, les pompiers ont eu besoin d’un peu moins de 90 minutes pour effectuer la montée et redescendre la victime sur une planche dorsale.

«L’intervention s’est vraiment bien déroulée, car la femme se trouvait au début du sentier, explique-t-il. Les pompiers ont tout même dû faire une bonne ascension, mais sur une courte distance. De plus, grâce à des échanges par cellulaire avec des gens qui accompagnaient la victime, il a été facile de localiser l’endroit où elle se trouvait.»

D’ailleurs, le chef Lavoie rappelle à tous les randonneurs l’importance de mémoriser des repères durant leur balade, de manière à mieux guider les secours en cas d’urgence. «Bien souvent, les gens ne prennent pas le temps d’observer. Quand nous leur demandons où ils se trouvent, ils n’ont aucune idée et en forêt, tout est pareil. C’est très important d’avoir des repères, car ces indices nous permettent vraiment de gagner du temps précieux», avise-t-il.

Au total, une dizaine de pompiers de Magog et du Canton d’Orford ont pris part à l’opération, de même qu’un responsable de la SÉPAQ. Une fois sortie des bois, la victime a été prise en charge par les paramédics d’Ambulance de l’Estrie.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des