Inauguration de trois autres logements adaptés à Magog

Par Dany Jacques
Inauguration de trois autres logements adaptés à Magog
Le directeur général de l’organisme Han-Logement, Paul Champagne (au centre) rappelle que la construction des logements adaptés ne pourrait être possible sans la généreuse contribution de donateurs comme Jean Pelchat, Michel Lapierre et Stéphane Bégin (absent lors de la photo). (Photo : Photo Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

HABITATION. L’organisme Han-Logement inaugure trois autres immeubles adaptés à Magog, grâce à un partenariat avec la FTQ et la générosité de nouveaux donateurs.

L’une des habitations comptant quatre logements porte le nom de deux hommes d’affaires de la région, en l’occurrence Jean Pelchat et Stéphane Bégin. Ce nouveau bâtiment est situé sur la rue Tupper à Magog.

Les deux autres bâtiments ont été érigés sur la rue Chénier. L’homme d’affaires Michel Lapierre s’y est associé pour la réalisation de son quatrième parrainage similaire avec Han-Logement.

Ces trois projets ont nécessité un investissement de 1,9 million de dollars avant d’accueillir la douzaine de locataires, soit des personnes ayant un handicap physique ou intellectuel.

Donateur de la première heure, M. Lapierre apprécie grandement le travail de Han-Logement, cet organisme sans but lucratif ayant comme mandat de construire des logements entièrement adaptés à sa clientèle cible.

«Si je continue d’encourager ces projets, c’est que le résultat ne m’a jamais déçu, insiste M. Lapierre. Je constate à chaque occasion jusqu’à quel point ces logements changent véritablement des vies.»

Quant à Jean Pelchat, il mentionne que ça lui fait toujours plaisir de semer du bonheur. «La vie a été bonne pour moi. Je suis aujourd’hui très content de contribuer à créer un milieu de vie humain et sécuritaire», résume celui qui songe à poursuivre son association avec Han-Logement.

Retenu à l’extérieur du pays, Stéphane Bégin n’a pu assister à l’inauguration officielle des logements des rues Tupper et Chénier.

Han-Logement précise que la réalisation de ces trois projets a été possible grâce à la collaboration du Fonds immobilier de solidarité FTQ, Desjardins Entreprises, la Société d’habitation du Québec, Investissement Québec et la Ville de Magog.

Le partenariat avec la FTQ a été

Pierre Benoît (FTQ), le donateur Jean Pelchat, la mairesse de Magog Vicki-May Hamm et Dominique Larose (prés. Han-Logement) ont inauguré les logements adaptés situés sur la rue Tupper.

souligné publiquement lors de l’inauguration de lundi dernier (27 mai). Il comprend un investissement de base de 240 000 $ pour ces trois immeubles, mais aussi la construction de 100 unités en Estrie d’ici quatre ans. «En trente ans de carrière, je n’ai jamais vu de logements aussi bien adaptés et innovants que ceux de Han-Logements», commente le représentant de la FTQ, Pierre Benoît.

 

De l’intérêt hors des frontières magogoises

La mission de Han-Logement suscite maintenant l’intérêt de municipalités voisines. Des délégations de Cowansville et d’East Angus assistaient d’ailleurs à la cérémonie de lundi, pavant ainsi la voie à de futures constructions dans ces villes.

Créé en 2002, l’organisme Han-Logement compte aujourd’hui 15 immeubles totalisant une centaine de logements et de locataires répartis à Magog et Sherbrooke. Ses actifs s’élèvent à 15 millions de dollars.

Avec l’intérêt des municipalités voisines et avec le partenariat avec la FTQ, ce bilan doublera d’ici quatre ans pour atteindre 200 logements grâce à un investissement supplémentaire de 15 M$.

Ces projets seront aménagés à Richmond, Cowansville, Asbestos, East Angus, Stanstead et Sherbrooke.

Les besoins demeurent criants, aux dires du directeur général Paul Champagne, car la liste d’attente s’élève à 300 personnes à Magog et Sherbrooke seulement.

 

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des