Magog: une classe pour les élèves adultes qui ont besoin de bouger

Par Pierre-Olivier Girard
Magog: une classe pour les élèves adultes qui ont besoin de bouger
Parmi les personnes avant participé à la réalisation de la classe «semi-flexible», on retrouve, à l'avant: Sandrine Hébert (agente de projet CJE) et Mary-Pier Lampron-Drolet (élève). À l'arrière: Sabrina Huppé (cons. en rééducation CS des Sommets), Monique Champagne (ens. Sciences et maths), Marc-André Leroux (élève), Charles Lemonde-Lepage (élève) et Sabrina Lavoie (élève). (Photo : gracieuseté)

CLASSE ADAPTÉE. Afin d’aider des élèves qui vivent des difficultés d’apprentissage ou des problèmes de concentration, le Centre d’éducation aux adultes des Sommets vient de se doter d’une classe «semi-flexible» à son point de service de Magog, sur la rue St-David.

À l’instar de ce qui se fait déjà au primaire et parfois même au secondaire, cette classe a été réaménagée pour permettre aux étudiants de bouger, tout en apprenant.

On y retrouve notamment une table et des chaises plus basses, un coin actif avec vélo stationnaire et station de travail debout, ainsi que du matériel pour aider à se concentrer (ballons d’exercices, élastiques aux pattes de tables, isoloirs, disques d’entraînement, lampes d’appoint, etc.).

Un coin traditionnel avec pupitres individuels reste aussi aménagé dans le local.

En plus d’être un outil pour ceux et celles qui doivent composer avec l’anxiété ou l’hyperactivité, la classe «semi-flexible» est un projet qui a permis à cinq élèves de participer à toutes les étapes menant à la réalisation finale.

Ces cinq jeunes adultes ont notamment été chapeautés par le Carrefour jeunesse-emploi Memphrémagog tout au long du processus, en collaboration avec la Commision scolaire des Sommets.

Bref, une concertation qui procure un atout supplémentaire à l’établissement d’enseignement et qui profitera à de nombreux élèves pour les années à venir.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des