Pierre Lavoie mousse aussi les écoles de demain

Par Pierre-Olivier Girard
Pierre Lavoie mousse aussi les écoles de demain
Le comptable Jean Gaouette (à gauche), de Raymond Chabot Grant Thornton, avait notamment invité Pierre Lavoie (à droite) à présenter une conférence à l’école Saint-Jean-Bosco de Magog, ici représentée au centre par l’éducateur physique Stéphan St-Louis. (Photo : Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

SANTÉ. Pierre Lavoie poursuit toujours son inlassable mission de promouvoir l’activité physique et les saines habitudes de vie, mais sa visite de deux institutions scolaires de Magog, le 8 mai dernier, coïncide avec son nouveau rêve de moderniser les écoles du Québec.

Confondé par cet athlète et conférencier, le chef Ricardo Larrivée et l’architecte Pierre Thibault, le Lab-École est un organisme à but non lucratif qui s’est donné comme mission de rassembler une expertise multidisciplinaire pour concevoir les écoles de demain.

Entre ses arrêts aux écoles Saint-Jean-Bosco et Saint-Pie-X, Pierre Lavoie a rappelé l’importance de transformer les institutions scolaires en milieux de vie adaptés à la réalité d’aujourd’hui et répondant davantage aux besoins des élèves.

Lavoie et ses comparses rêvent de gymnases plus spacieux avec de la lumière naturelle, des cours extérieures plus vertes, moins asphaltées et avec un abri pour se protéger du soleil et de la pluie, tout en permettant d’offrir des classes en plein air. L’objectif consiste même à encourager une saine alimentation via l’autonomie culinaire des jeunes, en plus de transformer les repas pris à l’école en un moment de convivialité.

«Pour ce faire, nous n’avons même pas besoin d’injecter 3 M$ par école, car seulement quelques milliers de dollars feront l’affaire, explique M. Lavoie. Il faut juste que le milieu se prenne en main, incluant les écoles, les Villes, les Commissions scolaires, les parents et les entreprises, pour donner un peu d’amour aux écoles. Les Municipalités doivent davantage s’impliquer pour que les futures cours d’écoles soient plus attrayantes et servent à tout le quartier.»

En conférence devant les jeunes du primaire, Pierre Lavoie a rappelé l’importance d’accumuler les «cubes énergie» afin de maintenir une bonne cadence d’activité physique par jour. «Pas besoin de faire des compétitions ni de toujours calculer son chrono, car une bonne marche fait également partie des activités physiques», lance-t-il.

La clé du succès pour être en santé est de bien manger, de boire de l’eau et dormir au moins huit heures par nuit. «Les saines habitudes de vie passent par l’équilibre, le plaisir de faire du sport et de bouger en bonne compagnie», résume le cofondateur du Grand défi cycliste de 1000 km qui porte son nom.

Pierre Lavoie était l’invité de Jean Gaouette (Raymond Chabot Grant Thornton), le 8 mai dernier. Outre la visite des deux écoles, M. Lavoie rencontrait les associés de M. Gaouette, en plus de participer à une table ronde chez Magog Technopole. Suivaient une conférence gratuite et une activité de réseautage au Théâtre Magog.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des